News

Lenovo fait avancer la réalité augmentée et la modularité avec les Moto Z et le PHAB2 Pro

La marque chinoise n'a pas gaspillé sa salive à l'occasion de sa keynote du 9 juin, la Lenovo Tech World 2016, à San Francisco où elle a consacré près de deux heures à s'affirmer en ténor de l'innovation.

« Jusqu’à présent, nous avons surtout conçu des smartphones et des PC. Mais nous sommes à présent dans l’âge de l’Internet des Objets, il y a des modules informatiques dans tout. » C’est ainsi qu’a démarrée l’exhaustive conférence de Lenovo donnée ce 9 juin dernier à San Francisco avec son p-dg Yang Yuanqing aux commandes. Lenovo a présenté ses nouveaux produits en saupoudrant le tout de prototypes dont on ne sait presque rien, hormis leur existence intimement lié à l’affirmation de Lenovo comme outsider de l’innovation.

 

Phab2Pro : la démocratisation de la réalité virtuelle

 

On aura vu passer des smart shoes, des chaussures connectées qui font capteur d’activité et contrôleur de jeu vidéo, des smartphones et des tablettes pliables, une maison connectée avec un casque de réalité augmentée, un thermostat intelligent et des systèmes de reconnaissance gestuelle intégrés dans des miroirs. Lenovo a mis le paquet pour créer un effet feu d’artifice d’innovations sans préciser si ces objets seront bientôt sur le marché, avant de lancer les vraies innovations, celles qui seront palpables d’ici peu.

Les chaussures intelligentes de Lenovo font capteur d'activité et contrôleur de jeu à la fois

 

Le PHAB2 Pro : Si le site du projet Tango présente aujourd’hui le Lenovo PHAB2 Pro comme le nouveau device embarquant sa technologie, sa tablette intégrant des capteurs 3D était longuement restée accessible en tant que kit pour développeurs. On a donc, avant même d’avoir pu approcher la tablette et sa technologie, une mise sur le marché très directe d’un smartphone – ou phablette, au vu de ses 6,5 pouces d’écran– qui sera disponible en septembre pour 499 dollars. Il embarque non pas un mais 4 capteurs, soit un capteur de mouvements, une caméra de profondeur, une caméra de 8 mégapixels à l’avant et une autre de 16 mégapixels à l’arrière. Il vient avec une intégration de logiciel audio Dolby Atmos et une capacité d’enregistrement en qualité Dolby 5.1 Audio Capture, pour une spatialisation sonore. Le tout avec une batterie conséquente de 4050 mAH.

Le PHAB2 Pro arrivera avec une batterie d’applications prêtes à l’emploi. Pour le lancement, les développeurs Android se sont concentrés sur des usages destinés aux professionnels, et notamment de l’immobilier, avec une capacité de prendre les mesures d’une pièce ou de virtualiser la présence d’un meuble dans sa pièce en « taille réelle ». Les musées sont servis avec des applications affichant des données contextuelles ou la très impressionnante application « Dinosaurs Among Us » qui permet de faire apparaître des dinos dans sa pièce, à échelle « réelle » et de les contourner pour en observer les détails. On ose même pas imaginer ce qu’il serait possible de faire avec la sortie future de Pokémon Go, l’appli de Nintendo pour capturer des Pokémon géolocalisés dans le monde réel.

Lenovo PHAB2 Pro
Les dinos n'avaient pas disparu, ils étaient dans le PHAB 2 Pro tout ce temps...
Lenovo PHAB2 Pro
Vous allez enfin pouvoir savoir si le canapé d'angle de vos rêves rend bien dans votre salon.

 

Réalité Augmentée PHAB 2 Pro
Le PHAB2 Pro permet de créer une réalité "mixte".

 

 

Lenovo prend le train de la modularité avec le Moto Z

 

 

Détenteur de la division mobile de Motorola depuis 2014, Lenovo lui a insufflé une nouvelle « hype » technologique considérable en deux ans seulement, avec la création de la plate-forme Motomaker pour personnaliser ses objets, des smartphones à thème tels que le Moto X Force, que l’on peut jeter du haut de plusieurs étages sans crainte et la moto360, qui fut pionnière parmi les montres connectées. Si Motorola n’a pas été pionnier sur la modularité, devancé par LG et Google avec Ara, il prend toutefois le train en marche et arrive avec le lancement du Moto Z et du Moto Z Force et leurs Motomods, des blocs destinés à se fixer par magnétisme sur ces deux nouvelles entités mobiles.

Grâce à 16 petits points de contact et deux aimants puissants, le moto Z permet de venir ajouter un module en un geste pour « augmenter » la capacité de son smartphone, le tout sans retirer la batterie ni éteindre le smartphone, à la différence de ses concurrents.

 

Moto Z et Moto Z Force, des smartphones fins et modulaires sans port jack

 

 

Le Moto Z pèse 136 grammes pour un écran 5,5 pouces Quad HD Amoled. Il intègre un processeur dernier cri Qualcomm Snapdragon 820 et 4 Go de RAM, un stabilisateur optique et un autofocus laser. Le port sera USB-C, caractéristiques qu’il partage avec le Moto Z Force. En revanche, le Moto Z s’impose comme un des smartphones les plus fins du marché avec une épaisseur de 5,2 milimètres seulement, une caméra frontale de 5 Mégapixels et une dorsale de 13 mégapixels, un flash LED et une batterie de 2600 mAh avec une autonomie estimée à 30 heures d’utilisation.

Côté Moto Z Force, d’une épaisseur de 7 mm, un écran de 5,5 pouces, pour un poids de 163 grammes, il y a le même type d’écran incassable que le Moto X avec la compatibilité du Z avec les modules. Il arrive avec une impressionnante caméra de 21 mégapixels à l’arrière pour 5 mégapixels à l’avant, un flash LED et une batterie de 3500 mAh avec une autonomie estimée à 40 heures d’utilisation.

Toute cette intégration sur un device ultra fin à un prix : les deux smartphones arrivent sans port jack et nécessiteront un adaptateur à brancher sur le port USB-C qui devrait être inclus dans la boîte. Ils peuvent être personnalisés via la plate-forme MotoMaker en noir aux rainures grises, noir aux rainures roses et or et couleur or. Ils embarquent tous les deux un capteur d’empreintes et un chargeur Turbo permettant de recharger jusqu’à 85 % de batterie en 15 minutes. Ils existeront en version 32 et 64 Go chacun avec une extension possible jusqu’à 2 To avec une carte microSD.

 

Les Motomods

 

Motomods
L'intégration des Motomods se fait par simple contact magnétique, sans éteindre le smartphone !

 

Les Moto Z et Moto Z Force sortiront cet été aux Etats-Unis en partenariat exclusif avec l’opérateur Verizon et pourront être vendus partout sans abonnement en septembre, en même temps que seront lancés les Motomods. Parmi les mods, on trouvera :

  • Un vidéoprojecteur amovible avec sa batterie intégrée, pouvant générer un écran de 70 pouces maximum.
  • Un module JBL SoundBoost pour transformer son smartphone en enceinte portative, toujours avec batterie intégrée.
  • Un module Power Pack pour augmenter l’autonomie et charger d’autres objets en USB.

 

Motorola prévoit de lancer d’autres modules d’ici là dont un module pour transformer son smartphone en appareil photo. La marque a également annoncé le lancement d’une plateforme pour développeurs, pour leur permettre de développer leurs propres modules avec une bourse d’un million de dollars destinée à ceux qui créeront les prototypes les plus intéressants d’ici le 31 mars 2017. Parmi les propositions de développeurs, Lenovo a montré le OneCompute, un système permettant de transformer le smartphone en ordinateur en utilisant l’OS Android et le SmartCast, pour créer des écrans interactifs ou des claviers virtuels par projection sur une surface.

 

Conclusion :

Il est assez évident qu’avec toutes ces annonces, Lenovo a voulu donner un grand coup de pied dans la fourmilière des constructeurs de smartphones, agglomérant les stratégies les plus agressives d’entrée sur le marché actuelles de ses rivaux. L’intelligence de la marque vient du choix de proposer des produits à la fois finis et évolutifs à partir d’un tout nouvel usage. On vous en dit plus sur ces produits d’ici le 14 juin, jour de notre prise en main.