Accueil > Les News Android > Le thermostat Nest a du mal à maintenir la température

Le thermostat Nest a du mal à maintenir la température

Par Yann Peyrot

Une récente mise à jour du thermostat connecté Nest a été une source de problèmes pour de nombreux utilisateurs. Ces derniers n’arrivaient tout simplement pas à contrôler la température de leur domicile.

Le marché des appareils mobiles arrive à maturation. Les grands constructeurs (et Google) cherchent d’autres pistes pour séduire les utilisateurs. Outre les objets connectés, la domotique représente un marché important. En ce sens, Google n’a pas hésité à racheter la société Nest en 2014 pour la modique somme de 3,2 milliards de dollars. Cette société commercialise chez nous un thermostat connecté, le Nest, vendu 249 €.

Le New York Times rapporte dans ses colonnes qu’une mise à jour pas très avenante du thermostat a engendré une défaillance dans son fonctionnement aux États-Unis. Le journaliste raconte dans son billet d’humeur à charge avoir été réveillé une nuit par son bébé qui pleurait. La raison : la température avait brusquement chuté de 70 degrés Fahrenheit (environ 21 ° C) à 64 degrés (moins de 18 ° C). La raison ? Le thermostat Nest s’était tout simplement éteint (le chauffage avec), car sa batterie était à plat. De nombreux problèmes du genre ont été relayés sur le forum du site officiel de Nest. Parmi les symptômes amenés dans le sillage de mise à jour on trouve le dérèglement brutal des températures, l’impossibilité de commander le dispositif via l’appli compagnon ou de l’allumer tout simplement…

 

Depuis la découverte de ce bug quelque peu handicapant, le fabricant Nest souligne que le problème lié à cette mise à jour a été corrigé pour près de 99,5 % de ses clients.

 

Cette histoire pointe les problèmes qui peuvent subvenir lorsque l’utilisateur met sa vie quotidienne entre les mains du « tout connecté ». Imaginer d’autres cas de figure est très simple : la clé connectée pour ouvrir sa voiture qui ne fonctionne plus, le four connecté qui ne s’arrête plus… bref, les constructeurs se doivent de tester et de débugger au maximum leurs mises à jour avant de les proposer aux utilisateurs.

 

Articles les plus populaires :

comments powered by Disqus

Auteur : Yann Peyrot