L’e-SIM est-il le format du futur ?

Depuis peu, on parle de l’e-SIM comme un format qui va révolutionner la téléphonie mobile en s’affranchissant des petites cartes puces.

La carte SIM est très vieille et ce n’est pas ses itérations récentes en micro-SIM puis en nano-SIM qui la rajeunissent. Depuis plusieurs années, des discussions sont en cours pour la faire disparaître et cela pourrait bien arriver d’ici l’année prochaine grâce aux mastodontes de la téléphonie que sont Apple et Samsung aidés par les opérateurs de la GSM Association.

L’e-SIM, pour embedded SIM (ou SIM embarquée) va permettre aux utilisateurs de ne plus avoir à demander une nouvelle carte à leur opérateur pour activer leur téléphone. En 2010, selon nos sources, Apple travaillait déjà sur ce sujet avec Gemalto pour proposer un iPhone sans carte SIM. Cependant, Apple avait été bloqué par les opérateurs qui, à l’époque, ne voulaient pas de cette technologie. Finalement, 5 ans après, le sujet revient sur la table et cette fois-ci, les opérateurs (tels que AT&T, T-Mobile, Deutsche Telekom, Vodafone, Telefonica, et Orange) sont prêts à jouer le jeu.

Dans son dernier iPad, Apple avait intégré une technologie similaire nommé Apple SIM qui permet à n’importe qui de souscrire à un opérateur sans devoir récupérer une carte SIM. Cependant, le format e-SIM sera encore différent de celui-ci et disponible pour tous les constructeurs.

Si l’e-SIM arrive à percer, il suffira de renseigner ses identifiants sur le téléphone via une interface dédiée pour débloquer instantanément le téléphone et capter le réseau. Cela pourrait aussi servir pour le double-SIM. De plus, l’e-SIM permettra de faire des appareils encore plus fins et pourrait ainsi faire évoluer le monde des objets connectés. Sans parler d’écologie avec la suppression des cartes SIM.

Actuellement, la solution la plus proche de cette e-SIM se nomme OnOff et permet d’avoir des numéros de téléphones sur une application et d’envoyer, recevoir des SMS ainsi que des appels. Cependant, elle est toujours tributaire d’une SIM pour fonctionner.

Samsung et Apple sont donc en pourparlers pour terminer un standard d’ici 2016 et l’intégrer dans leurs produits. Bientôt ce bout de plastique sera de l’histoire ancienne.