News

Le Samsung Galaxy Round à l’écran incurvé est officiel

Mettant fin aux rumeurs, Samsung annonce son premier téléphone à écran et dos incurvés. La phablette de 5,7 pouces sortira demain, le 10 octobre, uniquement en Corée du Sud pour le moment.

La course aux courbes est lancée. Devançant LG qui travaille sur des écrans flexibles, Samsung sort demain, en Corée du Sud uniquement, le Galaxy Round. Il ne faudra pas chercher à le tordre dans tous les sens : son écran est simplement concave, de même que son dos.

Niveau spécificités, l’appareil compatible 4G propose un écran de 5,7 pouces, un affichage Full HD 1080p, un processeur Snapdragon 800 quatre cœurs cadencés à 2,3 GHz, 3 GO de RAM et 32 GO d’espace de stockage, extensible par Micro-SD.

Le Galaxy Round embarque également un capteur photo 13 Mégapixels, une batterie 2800 mAh et tournera sous Android 4.3.

 

Ça sert à quoi un téléphone incurvé ?

 

Selon le constructeur coréen, un écran concave offre une meilleure qualité d’image pour regarder une vidéo ou jouer à un jeu. Lors des appels, la forme du smartphone devrait mieux épouser la forme du visage.

Samsung a bien sûr profité du design de son nouveau modèle pour y ajouter des fonctions spécifiques.

Quand le mobile est posé à plat,  le « Roll Effect » permet d’afficher des informations (batterie restante, appels manqués, SMS…) en basculant l’appareil vers soi. Démonstration dans la vidéo ci-dessous.

 

[youtube id= »UIEExKSjWi4″ mode= »normal » align= »center »]

 

Avec la fonction « Bounce UX », vous pourrez aussi contrôler le lecteur de musiques. Pendant l’écoute d’une chanson, basculez le téléphone vers la gauche pour lire la piste précédente, ou la suivante en le basculant vers la droite.

Cela marchera aussi avec les photos et les vidéos grâce à la fonction « Slide Mirror ».

 

Vendu en Corée pour environ 700 dollars, le Samsung Galaxy Round est en quelque sorte la version incurvée du Note 3. Aucune date de sortie en Europe n’est connue à ce jour.

 

LG est encore dans la course

Les écrans incurvés c’est bien, les écrans flexibles c’est (peut-être) mieux. LG a lancé la production d’un panneau OLED flexible. Il devrait équiper le LG Flex, attendu en novembre. La firme coréenne travaille aussi sur des batteries souples. De la forme d’un cordon et pour l’instant limitée en terme de capacité, elles devraient permettre à terme de proposer des mobiles au design innovant et plus résistants aux chocs.

 

Etiquettes