• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Le navigateur Brave moque les mesures de Google Chrome pour protéger la vie privée

Le navigateur Brave moque les mesures de Google Chrome pour protéger la vie privée

Pour Brave, les avancées en la matière de Google Chrome sont risibles, par rapport à celles d’autres navigateurs de recherche.

Le modeste mais estimé navigateur Brave se paie la tête de Google Chrome. La raison de ses moqueries ? L’annonce faite par Google en janvier 2020 de bloquer d’ici 2022 sur Chrome les cookies tiers. Une fonctionnalité qu’offre Brave depuis maintenant plusieurs années. Pour justifier ce délai de deux ans, jugé d’ailleurs inexplicable par Brave, Google avance qu’il est nécessaire “d’engager l’écosystème sur ces propositions”, avant de procéder aux premiers tests grandeur nature.

Un argument rapidement tourné en dérision par Brave, qui n’a pas hésité à remercier chaleureusement Google pour avoir l’idée de “bien vouloir considérer la possibilité de déployer une protection de la vie privée basique sur son navigateur d’ici deux ans”. Histoire d’enfoncer encore un peu le clou, les équipes de Brave ont produit et publié un tableau comparatif grâce à lequel on peut voir les différentes fonctionnalités dédiées à la défense de la vie privée proposées par Chrome et Brave.

Crédits : Brave

On remarque que Brave offre plusieurs protections comme le blocage des cookies tiers, des traqueurs de connexion, des traqueurs de recherche, ou encore la possibilité de se connecter en HTTPS (connexion sécurisée). À titre de comparaison, Google n’offrira en 2022 que le blocage des cookies tiers.

Pour rappel, Google Chrome est le leader mondial incontestable des navigateurs web, avec plus de 60% de parts de marché. Il est suivi derrière par les utilisateurs iOS avec Safari, qui culmine à 17% tandis que Firefox occupe la troisième place du podium avec seulement 4,7% de parts de marché.

Une ultra-dominance que Brave dénonce également : “Supposons que Google respecte son engagement de ne plus traquer les utilisateurs via des cookies tiers d’ici 2022, cela ferait-il une grande différence pour le géant de la publicité ? Il est peu probable que ce soit le cas”, écrivent les équipes de Brave dans leur communiqué officiel. Pour rappel, Brave est plébiscité par ses utilisateurs pour sa rapidité d’exécution et sa politique qui prône le respect des données personnelles.


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez