Le chargeur universel bientôt imposé aux fabricants de smartphones. Apple pas content.

Cette motion approuvée par le Parlement Européen de façon quasi unanime forcerait les fabricants de téléphones à utiliser le même chargeur, bien que les entreprises technologiques s’y opposent. Apple les premiers…

Les nouvelles règles obligeraient toute entreprise qui fabrique des appareils électroniques de petite ou moyenne taille, entendons par là tous les supports allant de l’Apple Watch jusqu’à la tablette en passant par les appareils photos, les liseuses et autres appareils portables, à utiliser un « chargeur commun » à tous les dispositifs.

Avantages ou inconvénients ?

Selon les politiciens européens, cette standardisation rendrait la vie plus facile aux consommateurs, avançant une économie d’achats de nouveaux fils en cas de changement de téléphone, ou encore la possibilité de trouver n’importe où et auprès de n’importe qui des chargeurs. Fini les pannes de téléphone pour cause de batterie déchargée en fin de journée. Autre avantage, la réduction des déchets électroniques. En effet, si l’on peut conserver nos câbles de chargeur d’un modèle à l’autre, plus besoin de se débarrasser des produits obsolètes, qui plus est, nous voilà munis de câbles de secours en cas de besoin.

Ils évoquent aussi l’équité dans le prix des produits, quand on sait qu’un chargeur USB-C sur le site de Samsung coûte 7,40€, alors qu’Apple vend son chargeur modèle « Lightning » pour la modique somme de 25€, on peut comprendre le souhait de certains d’un alignement des produits donc des tarifs.

Qu’en disent les fabricants ?

Apple estime que cela va nuire au développement et à l’avancement technologique des produits. Comment laisser s’exprimer la créativité des concepteurs quand on est contraints à des standards ? Sans parler des déchets colossaux générés par ce changement puisqu’alors tous les anciens chargeurs deviendraient obsolètes ?

Réticence peu étonnante de la firme californienne quand on sait qu’il y a dix ans, le Parlement Européen avait déjà signé un accord avec des entreprises technologiques dans lequel celles-ci s’engageaient à réduire le nombre de chargeurs sur différents appareils. Accord qui selon les députés européens est un échec même si certaines entreprises affirment avoir largement réduit le nombre de ports et donc de chargeurs….