La 5G vulnérable aux hackers ?

Malgré ce que dit le Facebook de votre cousin qui est en arrêt maladie depuis qu’on lui a installé un compteur Linky, la 5G ne propage pas les virus et ne fera pas fondre votre cerveau. Par contre, un rapport de Positive Technologies, une entreprise spécialisée en cybersécurité, pointe du doigt des problèmes structurels qui pourraient faciliter le piratage de données…

La 5G est à peine arrivée en France que les problèmes commencent déjà. Nous ne parlons pas des intellectuels qui tentent de brûler les antennes, mais d’un problème bien plus réel. La société spécialisée en cybersécurité Positive Technologies vient de publier un rapport montrant certaines faiblesses dans la structure du réseau sans fil de nouvelle génération.

Dans un premier temps, il s’agit d’un d’un problème dans la superposition des couches réseau entre 4G et 5G. En effet, les opérateurs ont le choix entre proposer une 5G basée sur le réseau 4G ou une 5G « standalone » : une 5G qui s’appuie sur son propre réseau. Comme nous en sommes encore au début de la 5G, les opérateurs s’appuient sur la première solution avant de basculer sur la seconde au fur et à mesure que la 5G va faire son chemin.

Des problèmes structurels dans la 5G

Or, selon Positive Technologies, il y a des problèmes avec cette 5G basée sur le réseau 4G au niveau des protocoles Diameter et GTP. Mais la 5G standalone n’est pas épargnée non plus puisque des vulnérabilités des protocoles HTTP/2 et PFCP utilisés par ces réseaux 5G permettraient à des hackers de voler des données de profil client, d’usurper leur identité et de falsifier l’authentification des abonnés.

Ces failles sont structurelles, mais rien n’empêche les opérateurs de changer la donne de leur côté en mettant en place des contre-mesures eu niveau de leur propre réseau comme des pare-feu par exemple. Et Dmitry Kurbatov, directeur chez Positive Technologies d’ajouter : « Avec une telle diversité de surfaces d’attaque, une architecture de sécurité robuste du réseau central est de loin la manière la plus sûre de protéger les utilisateurs« . Les voilà prévenus…

Vous n’avez pas confiance dans toutes ces belles paroles ? Prenez les devants et chiffrez vous-même votre connexion. Que ce soit en 4G, 5G ou WiFi : passez par un VPN ! En ce moment CyberGhost est en promo à seulement 2 €/mois. Il est temps de prendre votre sécurité informatique en main…

Source : MSSP Alert


Laisser un commentaire