La 5G du chinois Huawei placée sous contrôle en France

Initialement prévues pour le début de l’été en France, les ventes aux enchères pour les ondes 5G entre les opérateurs français ont été repoussées à la rentrée. Mais outre ce problème, un autre élément de taille a fait son apparition avec les équipements Huawei.

En effet, pour diffuser la 5G, il existe trois équipementiers : les européens de Nokia et Ericsson et le chinois Huawei. Dernièrement, Huawei est en guerre ouverte avec le gouvernement américain qui l’accuse d’espionnage et lui bloque l’accès aux technologies américaines (dont Google et son Play Store) pour tous ses nouveaux produits.

Cette suspicion d’espionnage s’étend désormais à l’Europe et la France qui ne veulent pas être dépendantes d’un autre Etat comme la Chine ou d’une société privée qui pourrait changer sa politique du jour au lendemain pour ses moyens de télécommunications.

Pour freiner la présence de Huawei, l’Agence nationale de sécurité des systèmes informatiques (Anssi) ne va pas prévoir de bannissement total d’une marque mais émettre une restriction des autorisations d’exploitation des opérateurs français partenaires du groupe Huawei.

«Ce que je peux dire, c’est qu’il n’y aura pas un bannissement total. Les opérateurs qui n’utilisent pas Huawei, nous les incitons à ne pas y aller car c’est un peu le sens naturel des choses. Ceux qui l’utilisent déjà, nous délivrons des autorisations dont la durée varie entre trois et huit ans», a déclaré Guillaume Poupard, le directeur général de l’Anssi, chargée par le gouvernement d’instruire ce dossier, dans un entretien au quotidien économique Les Echos.

Actuellement SFR et Bouygues Telecom font déjà usage d’antennes Huawei pour la 4G et voudraient exploiter ces dernières pour déployer la 5G. Si ceux-ci venaient à ne pas pouvoir exploiter pleinement et sereinement ces installations, ils ont déjà annoncé le désir d’obtenir une compensation du gouvernement pour changer leurs infrastructures.

https://www.android-mt.com/tutoriel/expressvpn-tests-de-vitesse-et-de-fiabilite-du-vpn/103155/