iPhone vs Android : pourquoi c’est toujours le même qui gagne à la fin ?

Vous avez un iPhone et vous en êtes très content ? Super. Vraiment, nous le pensons. Maintenant nous allons vous expliquer en toute décontraction pourquoi ce choix est mauvais.

Pourquoi les iPhone ne rivalisent-ils pas avec les smartphones Android ?

Au moment de se choisir un smartphone, la majorité des personnes vont choisir le moins cher, celui qui est proposé avec les points de fidélité de leur opérateur ou avec leur nouveau forfait. Mais il y a aussi les utilisateurs qui choisissent un appareil pour toutes ses qualités, son prix bien sûr, mais aussi son système d’exploitation et sa « philosophie ». Depuis l’abandon de Windows Mobile, le marché est séparé en deux : les appareils sous Android et les iPhone sous iOS.

Vous le savez certainement, Android n’est pas un fabricant. Il s’agit du nom d’un système d’exploitation libre à base d’Unix acheté par Google en 2005 en sans cesse amélioré depuis. De l’autre côté, il y a le géant Apple, revenu du monde des morts au début des années 2000 avec le retour de Steve Jobs et ses différents coups de génie pour faire remonter la pente à la société qu’il avait créée en 1976.

Alors, Android ou iOS ? Ce sont deux philosophies qui s’affrontent, mais avant de parler de ça, nous allons d’abord énumérer les qualités et les défauts de chacun.

Des qualités quand même…

Premièrement, les iPhone sont les appareils qui se revendent le mieux d’occasion. La décote des appareils sous Android est même affolante : les Galaxy S ou les Google Pixel haut de gamme se prennent des claques de -50 % sur le prix du neuf en moins de 6 mois tandis que les iPhone ne verront leur cote baisser que de -16 % sur la même période. La faute à une concurrence farouche, car entre les flagships de Sony, Xiaomi, OnePlus, Oppo, Samsung, Asus, Vivo ou Honor, il y a énormément d’appareils sur le marché. Les iPhone, il n’y a qu’Apple qui les produit…

C’est aussi l’autre point fort d’Apple : vous achetez un smartphone, mais aussi tout ce qui va autour : iCloud, iTunes, etc. C’est tout un écosystème et cela rassure l’utilisateur. De même, les iPhone sont moins victimes de malware : le code est fermé, il est impossible d’installer des applications non contrôlées, il y a moins d’appareils et Apple propose plus rapidement et plus longtemps les correctifs de sécurité que chez le voisin.

Voilà pour les qualités… Attaquons maintenant les défauts.

On ne dirait pas comme ça, mais entre Android 12 et iOS 16 il y a un monde de différence…

Une marque qui met des barrières autour de vous

Comme nous venons de le mentionner, lorsque vous achetez un iPhone, vous êtes dans un système de services. Une fois qu’on est dedans, il est bien difficile d’en sortir. Ce n’est pas impossible, mais récupérer toutes ses données pour les transférer ailleurs n’est pas aisée pour l’utilisateur lambda qui choisira de renouveler son appareil Apple plutôt que de changer de crèmerie. Notons ensuite que si Apple est le seul à fabriquer des iPhone, vous n’avez donc pas le vrai choix au niveau du hardware tandis qu’il est très varié chez Android. Entre un Xiaomi d’entrée de gamme à 120 € et un Sony Xperia Pro-I à 1800 €, il y a toute une gamme d’appareils chez le petit robot vert. Les iPhone sont aussi très chers. Très cher par rapport à la concurrence (de 529 € pour le « petit » iPhone SE à 1259 € pour l’iPhone 13 Pro Max), mais aussi très cher par rapport à sa fiche technique. Un iPhone à 900 € ne sera pas « deux fois mieux » qu’un smartphone Android à 450 €. Les iPhone sont aussi loin derrière lorsqu’il s’agit de charge rapide : 26 W contre des charges standards de 33 W et jusqu’à 120 W chez les champions). Les applis de l’App Store sont aussi plus rarement gratuites que celle du Play Store.

Un univers fermé

Mais pour nous, c’est le côté fermé de l’iPhone qui est « éliminatoire ». Avec un iPhone, tout est calibré : vous ne pouvez pas personnaliser le launcher comme vous le voudriez, impossible de changer les icônes ou de placer des widgets là où bon vous semble. Vous voulez transférer un fichier du smartphone vers votre ordinateur ? Il vous faudra un logiciel pour ce faire et même si les choses semblent bouger avec l’adoption prochaine de l’USB-C, il vous faudra aussi ce maudit câble Lightning propriétaire.

Un système fermé signifie que le code source n’est pas analysable. Vous devez faire confiance à Apple lorsqu’il vous dit que vos fichiers sont en sécurité ou que votre position géographique n’est pas enregistrée. Si vous voulez développer une application iOS, vous ne pouvez pas le faire « en amateur » comme sur Android. Et comme Apple veut tout contrôler, il faudra vous armer de patience.


Laisser un commentaire