• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► iPhone : sur iOS 13.5, la reconnaissance faciale se désactive si vous portez un masque

iPhone : sur iOS 13.5, la reconnaissance faciale se désactive si vous portez un masque

Crédits : Pixabay

Désormais, la reconnaissance faciale des iPhone pourra détecter automatiquement sur l’utilisateur porte un masque. Dans ce cas là, elle sera désactivée.

Depuis plusieurs mois maintenant, les Français apprennent à vivre avec le Coronavirus. Les gestes barrières, la distanciation sociale et le port du masque sont devenus des automatismes. Porter un masque vous protège vous et les autres d’une possible contamination, seulement il y a un problème : la reconnaissance faciale de nos smartphones est un peu aux fraises avec tous ces visages camouflés.

Apple a réfléchi au problème et propose une mise à jour pour son système de reconnaissance faciale via la version 13.5 d’iOS sortie en début de semaine. Avant ce correctif, le système tentait une première reconnaissance de votre visage masqué, avant de passer au déverrouillage par code après un premier échec. Problème, cette procédure faisait perdre du temps à l’utilisateur (quitte à enlever son masque pour rapidement déverrouiller l’appareil).

Cette fois-ci, le système détectera automatiquement que l’utilisateur est en possession d’un masque et passera directement au déverrouillage par code.

L’API de tracking médical d’Apple et Google disponible

Pour rappel, la version 13.5 d’iOS inclut également l’API de traçage médical conçue par Apple et Google. Cette interface de programmation est disponible dans 22 pays, parmi l’Allemagne, l’Italie ou encore la Suisse. Les gouvernements de ces pays peuvent désormais l’utiliser pour développer leur propre application de tracking médical via Bluetooth.

Le but est d’alerter les utilisateurs dès lors qu’ils sont entrés en contact rapproché ou non avec une personne atteinte par le virus. Pour rappel, la France a décidé de faire cavalier seul sur ce sujet, préférant décliner la proposition de Google et Apple pour une solution davantage centralisée : StopCovid.

À lire également : Apple – prendre la température des clients dans les Apple Store ? Une pratique impossible en Europe

Une différence capitale dans le traitement des données

La principale différence se trouve dans le traitement des données recueillies. Alors que Google et Apple souhaitent que les données de localisation ne quittent pas les smartphones des utilisateurs, le gouvernement français veut lui enregistrer ces informations sur un serveur central, géré par les autorités sanitaires.

En outre, il serait nécessaire avec le système français de laisser le Bluetooth activé en permanence sur les smartphones sous iOS et Android. Hors de question pour Apple pour des raisons évidentes de sécurité (piratage entre autre). Ce qui a valu au secrétaire d’Etat chargé du numérique Cedric O de se couvrir de ridicule, en exigeant que l’entreprise déverrouille le Bluetooth pour StopCovid.

Pour rappel, Apple a refusé par le passé de laisser une porte dérobée dans iOS pour permettre au FBI de remonter la trace de terroristes. Si la marque à la pomme ne cède pas devant une agence fédérale comme le FBI, que va-t-elle faire devant les injonctions d’un puissant secrétaire d’état comme Cedric O ? Rien probablement.

Source : Presse Citron


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez