iPhone 12 Pro : son vrai prix dévoilé

Le cabinet d’études TechInsights vient de désosser en bonne et due forme l’iPhone 12 Pro. L’occasion de découvrir pièce par pièce la composition du dernier flagship d’Apple.

Comme vous le savez, le 13 octobre dernier, Apple a occupé la scène médiatique une nouvelle fois avec sa seconde Keynote de l’année, et sans aucune doute la plus importante des trois (une autre Keynote eu lieu début novembre dédiée aux nouveaux Mac ARM). En effet, le constructeur a levé le voile sur l’iPhone 12, un smartphone avec écran 60 Hz, une encoche, un design inchangé et privé de chargeur dans la boite.

Cette dernière spécificité n’a pas manqué de provoquer les moqueries et petits tacles de la part de la concurrence, et notamment Xiaomi. Samsung aussi n’a pas hésité à se payer Apple aussi, rappelant que lui ne « vendait pas les choses séparément ». Bien entendu, l’iPhone 12 n’est pas la seul et il est accompagné par trois autres modèles : l’iPhone 12 mini, une version compacte en 5,4″, et les deux bêtes de compétition les iPhone 12 Pro et 12 Pro Max (à partir de 1259 € à la Fnac).

Pour rappel, l’iPhone 12 Pro est disponible depuis le 23 octobre et on peut le trouver à partir de 1159 € chez CDiscount.  Il embarque un écran 6,1″ Super Retina XDR OLED compatible HDR 10, un quadruple capteur photo, la fameuse puce Bionic A14 accompagnée par 6 Go de RAM, et une batterie Li-ion de 2815 mAh. Le cabinet d’études TechInsights a procédé à un désossage en bonne et due forme de l’iPhone 12 Pro, l’occasion de découvrir la composition pièce par pièce de l’appareil et déduire son coût de production par Apple. 

Ainsi, l’iPhone 12 Pro coûte 514 dollars à la marque à la pomme en composants, matières premières et assemblage. À titre de comparaison, l’iPhone 11 Pro ne coûtait que 469 dollars à Apple. Pour fournir cette estimation concernant le coût de production, TechInsights se base sur le prix des composants, des matières premières, de la fabrication et des phases de test. Le développement de la partie logiciel et le marketing ne sont pas pris en compte. 

De fait, le processeur d’application et le modem constituent les composants les plus chers : 98,5 $. Suit juste derrière le quadruple capteur photo à 96 $, puis la mémoire Dram et flash à 67,5 $. On retrouve ensuite les pièces mécaniques (51,5 $), l’écran OLED (51,5 $) et le frontal radiofréquence à 44,5 $. Quant aux phases d’assemblage et de test, elles coûtent 22,5 $ à Apple.

Pour limiter les coûts de production, Apple a consolidé les cartes audio et la gestion de l’alimentation sur la carte principale. En outre et comme dit précédemment, le chargeur a également été retiré de la boîte du smartphone. Cela permet au constructeur d’économiser 7 $ sur la facture finale. Enfin, Apple a fait des concessions sur la batterie, plus petite que sur l’iPhone 11 Pro (3046 mAh contre 2815 mAh), et réalise ainsi 13 $ d’économie.

Source : TechInsights