iOS 14 va mettre à mal le ciblage publicitaire et donc les revenus associés

Apple va déployer iOS 14 dans quelques semaines mais les détenteurs de sites web fortement tributaires de la publicité en ligne risquent d’être très énervés par les nouvelles fonctionnalités proposées par le géant américain.

Avec l’arrivée du nouvel iOS 14 d’Apple pour les tablettes et mobiles, tous ceux qui sont dépendants de la publicité en ligne comme les réseaux sociaux ou des sites comme le nôtre risquent de voir leurs revenus chuter.
Cela fait des années que tout le monde se plaint du tracking des utilisateurs en ligne en vue d’opérer un ciblage publicitaire, tout le monde vend les données à tout le monde et à la fin des sites comme Facebook vous diffusent des réclames normalement bien ciblées et maximisent le taux de clics. Plus il y aura de clics, plus le site gagnera d’argent. Et c’est là le problème qui se présente avec iOS 14 : moins de ciblage = moins de clics = moins d’argent pour le site qui hébergera la pub.
Concrètement, avec cette mise à jour, à chaque première ouverture d’application, une fenêtre pop-up va s’afficher invitant l’utilisateur à choisir entre l’autorisation ou non du tracking. En coulisses, un identifiant unique IDFA (Identifier for Advertising) sera attribué à cet utilisateur.

La fonctionnalité existait déjà dans iOS 13 dans les paramètres du téléphone mais désormais, nul besoin de fouiller là-dedans vu que vous aurez droit à la pop-up d’alerte à chaque premier démarrage d’une application (Facebook, Twitter, etc.)
Pour palier à l’affichage de cette pop-up, Apple met à disposition des développeurs un framework (SKAdNetwork) qui permettra d’empêcher l’ouverture de cette fenêtre pour les utilisateurs. Par contre, la récolte de données sera plus faible et le traitement de celles-ci presque exclusivement réalisé en local sur l’appareil et non plus sur les serveurs des régies publicitaires.
Facebook n’a pas hésité à prévenir les annonceurs d’une baisse potentielle des performances des publicités à venir sur les plateformes iOS mobiles.
On pourra cependant se demander s’il est préférable d’avoir des publicités complètement aléatoires ou ciblées en vue de nous proposer des produits susceptibles de nous intéresser quand de toute façon on n’aura d’autre choix que de les voir sur nos écrans.