Instagram x Pink Floyd : « Fuck you ! », la réponse de Roger Waters à Mark Zuckerberg

Intervenant dans le cadre d’un forum consacré à Julian Assange, le co-créateur du groupe Pink Floyd a révélé que Mark Zuckerberg l’avait approché pour utiliser la chanson « Another Brick in The Wall » pour une publicité Instagram.

« Fuck you ! », telle a été la réponse de Roger Waters.

L’ex-Pink Floyd n’aime ni Mark Zuckerberg, ni Facebook, ni Instagram et il l’a fait clairement savoir. C’est que le créateur de Facebook espérait semble t-il pouvoir utiliser la chanson « Another Brick in The Wall (Part 2) » pour une campagne promotionnelle louant les vertus d’Instagram (propriété de Facebook).

« C’est arrivé ce matin, avec l’offre d’une énorme, énorme somme d’argent. » a expliqué le musicien et compositeur, « Et la réponse est : Va te faire foutre. Pas question, putain. »

Mais Waters n’est est pas resté là, déplorant la censure qui s’exerce sur les réseaux sociaux, notamment dans le cas de Julian Assange, il a noté que Facebook et Instagram voulaient être encore « plus grands et plus puissants qu’ils ne le sont déjà. »

« Je mentionne seulement cela parce que c’est un mouvement insidieux de leur part pour prendre le contrôle d’absolument tout. Je ne prendrai pas part à ces foutaises, Zuckerberg ! »

Poursuivant sur le créateur de Facebook, il a évoqué FaceMash, première création de Zuckerberg et ancêtre de Facebook dont la finalité était de noter les étudiantes en fonction de leur capital d’attraction physique « Zuckerberg était un petit con quand il notait les étudiantes. Être très riche ne change rien, il sera toujours un petit con ! »

Qui dit mieux ?

Et en bonus, voici la fameuse chanson qui ne servira donc pas de publicité à Instagram :