• Rechercher
Accueil ► News ► Applis ► Bonne nouvelle, Instagram promet qu’il ne vous espionne pas

Bonne nouvelle, Instagram promet qu’il ne vous espionne pas

La rumeur enfle de jour en jour. Le réseau social écouterait ses utilisateurs pour affiner son ciblage publicitaire. Chez Instagram, on nie en bloc.

Vous avez probablement vécu cette situation. Vous discutez avec un ami de vive voix ou sur Instagram du dernier jeu à la mode, d’une paire de chaussures et ou encore d’un restaurant super sympa dans lequel vous êtes allés hier. Dans les minutes qui suivent, vous recevez sur Facebook et Instagram des publicités qui concernent comme par magie tous ces produits. Simple coïncidence ou espionnage avéré, les utilisateurs se posent de plus en plus de questions sur le sujet. Instagram espionne-t-il nos conversations ?

Non catégorique chez Instagram

Adam Mosseri, patron du réseau social, a donné une interview pour la chaîne américaine CBS. Le PDG joue une carte plutôt inattendue : la carte “c’est perdu d’avance”. Pour faire simple, Mosseri assure qu’Instragram n’espionne pas ses utilisateurs, tout en sachant pertinemment qu’il aura tous les maux du monde à nous convaincre. Pour le coup, la stratégie est assez habile, car en effet, les usagers doutent (doux euphémisme) de sa version.

Nous ne regardons pas vos messages, nous n’écoutons pas dans votre microphone, le faire serait extrêmement problématique pour plein de raisons différentes [..]. Mais j’ai conscience que vous aurez du mal à me croire,” avoue-t-il.

Adam Mosseri
Adam Mosseri, PDG d’Instagram.

Pour Mosseri, ces publicités sont d’une extrême pertinence, pour plusieurs raisons : “Il y a deux façons selon lesquelles ça peut arriver. L’une est tout simplement le hasard. L’autre est que vous avez peut-être évoqué un sujet qui vous est venu à l’esprit parce que vous avez interagi avec ce genre de contenus récemment”, explique-t-il.

En outre ces pubs vous semblent incroyablement bien ciblées car elles prennent en considération vos abonnements, vos centres d’intérêts, et les likes sur telles ou telles photos et vidéos. Rappelons qu’Instagram appartient à Facebook, et que de fait les données des deux réseaux sociaux sont interconnectées, ce qui facilite grandement le ciblage publicitaire…

PS : petit rappel au passage, les assistants vocaux comme Siri, Alexa d’Amazon ou le Google Assistant sont développés afin d’écouter en permanence l’usager, pour mieux le servir. Alors pourquoi pas Instagram ? Un conseil, désactivez l’accès au micro de votre téléphone. On ne sait jamais.


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez