IFA 2020 : le salon de l’électronique ouvrira ses portes en septembre… aux journalistes uniquement

Crise sanitaire oblige, l’IFA souhaite réserver l’accès l’édition 2020 à seulement quelques journalistes triés sur le volet. Le salon de l’électronique et du high-tech berlinois compte ouvrir ses portes en septembre 2020.

La pandémie de Covid-19 a touché tout le monde, riches comme pauvres, multinationales comme PME. De nombreux événements phares ont dû être annulés face à la gravité de la crise sanitaire. Ce fut par exemple le cas du MWC 2020 (Mobile World Congress), le salon mondial du mobile à Barcelone.

Face à une vague d’annulations sans précédent de la part des exposants comme Sony ou Huawei, les organisateurs n’ont pas eu d’autres choix que de reporter l’ouverture du salon à des temps meilleurs. En l’occurrence à l’année prochaine. Bien entendu, le MWC n’est pas le seul. L’E3 de Los Angeles, la GamesCom de Cologne, le WWDC, Google I/O, Facebook F8, le salon automobile de Genève, la DEF Con, tous ces événements n’ont pas eu lieu.

Sans surprise, il est clair que nous allons avoir le droit à un IFA 2020 bien différent des autres années. Le salon berlinois de l’électronique et du high-tech compte bien ouvrir ses portes du 3 au 5 septembre 2020. Et ce malgré l’interdiction en vigueur en Allemagne de rassembler plus de 5000 personnes.

À lire également : Coronavirus – Apple prévoit trois mois de retard pour l’iPhone 12

800 journalistes et c’est tout

Pour contourner ses restrictions, les organisateurs du salon ont décidé de ne pas ouvrir les portes de l’IFA au public. En effet, seules quelques centaines de journalistes (près de 800) seront conviées à l’événement. Pour assurer leur sécurité, les organisateurs promettent des mesures de sécurité sanitaire drastiques. La distanciation sociale sera impérativement respectée, et gel hydroalcoolique et port du masque seront obligatoires.

« Pour les marques et les médias, ce sera une occasion importante de voir et de célébrer physiquement les dernières innovations, qui seront le moteur de la reprise et du rebondissement de notre industrie », promeut le directeur de l’IFA Jens Heithecker. Pour permettre aux spectateurs de suivre l’événement, les conférences seront retransmises en direct sur YouTube.

Bien entendu, la tenue de cette version « light » de l’IFA 2020 reste sujette à l’évolution de la pandémie de Covid-19. En cas d’aggravation de la situation, les organisateurs pourraient bien se retrouver contraints d’opter pour une édition 100% numérique. 

Source : Presse Citron