News Smartphones

IFA 2019 : LG serait-il en train de teaser le LG V60 ThinQ ?

LG V50 ThinQ
Une vidéo en style 8 bit, un appareil mystérieux avec deux écrans, la date de l'IFA 2019 à Berlin. LG prépare-t-il l'arrivée du LG V60 ThinQ ?

Plutôt que de rejoindre Samsung et Huawei dans la guerre des smartphones pliants, LG a choisi une autre alternative : les téléphones à double écrans. Leur première tentative, le LG 50 ThinQ, n’a pas eu le succès commercial escompté. Malgré tout, le constructeur ne semble pas vouloir rester sur un échec, comme le prouve cette dernière bande-annonce.

Que peut-on déduire de ce petit clip qui sent bon la 8-Bit ? Premièrement, une annonce sera faite à Berlin le 6 septembre, lors de l’IFA 2019. Deuxièmement, LG devrait dévoiler à n’en pas douter un smartphone doté d’un double écran, comme celui mis en avant dans la vidéo.

Comme le précise nos confrères de Android Authority, le fabricant a pour habitude depuis quelques années de présenter les derniers nés de la gamme V-Series durant le second semestre de l’année. On peut donc espérer une introduction d’un potentiel LG V60 ThinQ ou un tout autre appareil lors du salon berlinois.

Ce que l’on pourrait attendre du LG V60 ThinQ

Le LG V50 avait des qualités certaines. Son second écran est très utile pour de nombreuses tâches : contrôleur de jeu, fenêtre supplémentaire pour naviguer sur Internet ou pour lancer plusieurs applications simultanément, etc. En bref, il remplissait parfaitement le rôle d’un double écran.

LG V50 ThinQ
Le LG V50 ThinQ était une première incursion réussie dans le milieu des téléphones à double écrans.

Le LG V60 ThinQ pourrait poursuivre dans cette voie, en agrémentant plusieurs nouvelles fonctionnalités, comme un triple capteur photo, un processeur plus puissant du type Qualcomm Snapdragon 855+ (ce serait le top du top évidemment), une certification IP68 pour une vraie résistance à l’eau et peut-être un port jack 3.5 mm. Un port qui se fait de plus en plus en rare…

Si l’on suit le calendrier de LG, le successeur du LG V50 ThinQ devrait sortir en même temps qu’un certain Samsung Galaxy Fold et qu’un Huawei Mate X. Même si les deux appareils ne jouent pas du tout dans la même cour que le futur LG (les deux smartphones pliants visent une clientèle très aisée, avec un prix en moyenne égal ou supérieur à 2000 €), le V60 ThinQ aura affaire à une rude concurrence.

D’autant plus que les résultats financiers de la compagnie ne sont pas au beau fixe, comme l’atteste ce communiqué. Les ventes du constructeur en téléphonie mobile ont baissé de 21,3 % lors du second quart 2019, la faute à une stagnation de la demande sur le marché mobile, et de la politique tarifaire agressive des marques chinoises (Xiaomi, Huawei, Honor, etc).

L’enjeu est donc de taille pour LG.