• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Huawei vs USA : c’est reparti pour un an de sanctions !

Huawei vs USA : c’est reparti pour un an de sanctions !

Crédits : Karlis Dambrans via Flickr

Sans surprise, Donald Trump ne démord pas et vient d’annoncer que les sanctions commerciales à l’encontre de Huawei étaient prolongées jusqu’en 2021.

Si vous lisez régulièrement les actualités de l’univers Android, vous n’êtes pas sans savoir que la Chine et les Etats-Unis se livrent depuis plusieurs mois une guerre commerciale sans merci, à grands coups d’embargo, taxes, et autres restrictions. Au rang des premières victimes de ce conflit, il y a évidemment Huawei. En mai 2019, l’administration Trump a mis le constructeur chinois sur liste noire, l’interdisant de fait de travailler avec des entreprises américaines.

Voilà comment la firme de Shenzhen a perdu sa licence Android, privant ses smartphones à venir comme le Mate 30 Pro de tous les services et applications Google. Malgré tout, Huawei a pu profiter de plusieurs sursis avec l’obtention d’une licence générale temporaire. Ces sursis permettent aux opérateurs de télécommunications américains les plus modestes de continuer à fonctionner avec de l’équipement signé Huawei.

À lire également : Huawei P30 Pro – une nouvelle version avec les services Google en approche

Le calvaire continue pour Huawei

Alors que l’on pensait que l’année 2020 signerait la fin de cet enfer pour Huawei, le président Donald Trump vient d’annoncer qu’il prolongeait la totalité des sanctions envers l’entreprise jusqu’en 2021. La firme reste donc sur liste noire jusqu’à l’année prochaine. Néanmoins, le constructeur va profiter d’une cinquième licence temporaire accordée par le ministère américain du Commerce.

Pour la CTIA, l’association représentant l’industrie des communications sans fil, il est temps que Huawei bénéficie à nouveau d’une licence à long terme. Pour l’institution, “ce n’est pas le moment d’entraver la capacité des opérateurs mondiaux à maintenir la santé des réseaux”. Quoiqu’il en soit, Huawei ne peut toujours pas intégrer les services et applications Google dans ses prochains smartphones.

Pour rappel, afin de pallier à l’absence d’Android, Huawei a développé sa propre alternative, les Huawei Mobile Services. En outre, le constructeur s’efforce également de garnir son marché d’application. En effet, le catalogue de l’App Gallery est encore loin, très loin d’égaler celui du Play Store. Huawei a d’ailleurs assuré que le développement des applications tierces étaient une priorité.

À lire également : Bon Plan – le Huawei Enjoy 9S (P Smart+) à 158 € au lieu de 249 €

Source : Phonandroid


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez