Decryptage News

Huawei : des remboursements envisagés en cas de disparition de Facebook et Google ?

Huawei Philippine
Le constructeur chinois pourrait rembourser ses clients aux Philippines si Google et Facebook venaient à disparaître de leurs smartphones.

Huawei chercherait-il à limiter les dégâts des sanctions américaines ? Probablement. On le sait, le constructeur chinois a déjà remis à plus tard son objectif de devenir le leader mondial de la téléphonie mobile. D’après le site philippin Revü, le fabricant et une trentaine de partenaires pourrait lancer une vague de remboursements d’envergure pour les clients de la marque.

Des remboursements sous plusieurs conditions

Cette offre plutôt inédite pour Huawei ne devrait s’appliquer que si Google, Facebook, et d’autres applications majeures comme WhatsApp venaient à disparaître des smartphones de la marque. En gros, au cas où l’escalade tant redoutée atteignait son paroxysme.

Contrairement en France, où les mésaventures de Huawei ont soulevé de « légères » inquiétudes, les Philippins et les habitants de Singapour ont quasi cédé à la panique. De très nombreux clients se sont rués dans les magasins pour revendre leurs téléphones. Des reventes massives qui ont contraint certains revendeurs à exclure les appareils de la marque des offres de reprise.

D’après Huawei, cette offre serait en réalité une tentative de reconquête du marché philippin. Une manœuvre pour relancer les ventes, et redonner confiance aux clients. En effet, d’après le second constructeur mondial, les sanctions américaines ne les priveront jamais de toutes ces applications. Même si elles ne sont préinstallées, les clients pourront les télécharger normalement en passant par l’AppGallery.

Le constructeur pourrrait-il envisager d’autres opérations de ce genre, sur d’autres marchés et dans d’autres pays ? L’avenir nous le dira.