Decryptage News Réseaux Sociaux

Huawei perd aussi Facebook, WhatsApp et Instagram…

huawei facebook
Alors que Huawei est au cœur de la tempête avec la perte de la licence Android, une autre mauvaise nouvelle vient frapper de plein fouet la société chinoise : Facebook veut lui aussi rompre ses relations avec le géant. Les conséquences sont moins graves, mais cette décision pourrait être préjudiciable à toutes les parties...

Alors bien sûr l’annonce n’est pas aussi grave que la perte de la licence Android, mais elle est tout de même lourde de conséquences en termes d’image. Suivant le décret de l’administration Trump qui interdit à des entreprises américaines de collaborer avec Huawei, Facebook a décidé de suivre le mouvement et ne proposera plus d’applications préinstallées sur les smartphones de la marque chinoise. Cela concerne bien sûr les autres applis appartenant à Facebook : WhatsApp et Instagram en tête !

Une position qui pourrait aussi coûter cher à Facebook…

Alors bien sûr les possesseurs de smartphones Huawei pourront installer ces fameuses applis depuis le PlayStore ou un autre magasin d’appli en ligne comme Aptoid le jour où celui de Google ne sera plus disponible, mais cela va compliquer la tâche des utilisateurs qui vont sans doute chercher Facebook dans leur appareil flambant neuf…et faire chou blanc.

La décision n’est pas anodine pour Facebook, non plus puisque le constructeur chinois est quand même le n°2 sur la place avec ses 20 % de part de marché. En 2019 cela représente déjà 60 millions de smartphones vendus sur le premier trimestre soit potentiellement 240 millions de «portes d’entrée» vers Facebook qui seront fermées sur un an. Quand on sait que le réseau social est en perte de vitesse et qu’avec le ralentissement de sa croissance il y aura plus de personnes décédées que de personnes vivantes d’ici 5 ans…