Huawei : HarmonyOS remplacera Android dès 2021 sur les smartphones du constructeur

Le président de Huawei vient d’annoncer que le premier smartphone sous HarmonyOS sera lancé en 2021. L’OS maison vient remplacer Android et devrait équiper un grand nombre d’appareils Huawei.

Huawei est encore et toujours sous le coup des sanctions commerciales américaines depuis mai 2019. De fait et jusqu’à nouvel ordre, Huawei ne peut plus travailler avec des entreprises américaines. Google n’a plus le droit de vendre une licence Android au constructeur chinois. Plus récemment, les autorités américaines ont durci le ton, aggravant davantage la situation de Huawei.
Désormais, Huawei ne peut plus collaborer avec les fondeurs qui utilisent des technologies américaines. C’est notamment le cas de TSMC, fondeur taïwanais et partenaire de longue date de la firme de Shenzhen. Privé de fournisseurs de composants, l’avenir de Huawei sur le marché du smartphone paraît extrêmement compromis.
Malgré cette période noire, Huawei maintient le cap. Ce jeudi 10 septembre 2020, le constructeur va tenir sa nouvelle Huawei Developer Conference (HDC) dédiée cette année à trois thèmes phares : sa surcouche maison EMUI 11, HMS Core 5.0 et HarmonyOS 2.0, le système d’exploitation du constructeur.
Pour rappel, Huawei a choisi de développer son propre OS pour pallier l’absence d’Android. Après une première version d’HarmonyOS présentée à l’été 2019, l’entreprise s’apprête donc à révéler la seconde mouture de l’OS lors du HDC 2020. Selon le blog MyFixGuide, Huawei va dévoiler durant la conférence le premier smartphone sous HarmonyOS, dont la sortie serait prévue en 2021.

Un premier smartphone sous HarmonyOS dès 2021

Selon les informations du blog, cet appareil est fin prêt depuis longtemps, mais des contrats toujours en cours entre Google et Huawei ne permettaient pas d’officialiser son lancement. Or, ces accords prennent fin en 2021 : « Le smartphone sous HarmonyOS était prêt depuis longtemps, mais à cause d’un accord avec Google, il a fallu attendre […] Dès l’année prochaine, HarmonyOs pourra être utilisé dans les smartphones, smart TV, smartwatch, PC, voitures et d’autres produits ». 
Faute de pouvoir profiter des applications et services Google comme le Google Play Store, YouTube, Gmail, Google Drive ou encore Google Maps, les smartphones sous HarmonyOS embarqueront l’App Gallery, la boutique d’applications de Huawei. Faisant pâle figure à son lancement, l’entreprise a lourdement investi pour séduire les développeurs et garnir le catalogue de l’App Gallery.
À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’App Gallery comptabilise 480 millions d’utilisateurs dans le monde, dont 33 millions en Europe. D’ici 5 ans, Huawei veut transformer sa boutique d’application en une véritable alternative au Google Play Store. Pour y parvenir, le constructeur va investir 100 milliards de dollars dans la recherche et développement.
Source : MyFixGuide
https://www.android-mt.com/news/huawei-des-deputes-britanniques-veulent-bannir-le-constructeur-du-pays/101976/