Decryptage News

« Huawei Ban » : quelles conséquences pour votre smartphone ?

huawei
Vous êtes propriétaire d'un smartphone/tablette Huawei ou Honor ? Découvrez ce qui va changer pour vous après la mise au ban de Huawei.

Vous le savez, Huawei a été blacklisté par le département du commerce américain, comme 68 autres sociétés. Google est désormais contrait de cesser toute activité commerciale avec l’entreprise chinoise. Les deux compagnies, pourtant partenaires depuis des années, n’ont pas d’autres choix. D’autant plus que Google n’est pas le seul à tourner le dos à Huawei. Intel ou encore Qualcomm vont procéder bien obligés au même revirement. Quelles vont-elles être les conséquences pour les possesseurs de smartphones de la marque et ses filiales ? On vous dit tout.

Vous détenez actuellement un téléphone Huawei ?

Si vous êtes déjà propriétaire d’un appareil Huawei ou Honor, rien ne devrait changer dans l’immédiat pour vous. Google l’a confirmé sur le compte Twitter officiel d’Android : « Nous vous assurons que pendant que nous nous plions aux exigences du gouvernement américain, des services comme Google Play et la sécurité de Google Play Protect continueront de fonctionner sur votre appareil Huawei actuel« , rassure la firme de Mountain View.

Pour faire simple, vous aurez toujours accès au Play Store, ce qui suggère que les autres applis en relation avec Google (Youtube, Gmail, Drive, Maps, etc) ne cesseront pas de fonctionner.

Qu’en-est il des mises à jour système ? Pour citer l’illustre Perceval d’Alexandre Astier : « Je voudrais pas faire ma raclette mais la soirée s’annonce pas super ». Voyez-vous, d’après les informations glanées par l’agence Reuters, Huawei perd dans la foulée l’accès aux mises à jour de sécurité de Google. Cela sous-entend que le constructeur chinois devra développer des updates depuis l’Android Open Source Project (AOSP, version libre d’Android), au lieu de profiter des patch de sécurité made in Google. Attendez-vous de fait à des MAJ bien moins régulières et donc à une (potentielle) plus grande vulnérabilité.

Comme vous pouvez le voir sur ce tweet, Huawei espère rassurer ses utilisateurs et garantit maintenir les MAJ de sécurité et les services d’après-vente pour tous ces appareils vendus ou en vente à travers la monde. Une promesse qui semble difficile à tenir : nos confrères de chez Endgadget affirment que les mises à jour mensuelles de sécurité émanant de Google ne sont plus prévues pour les appareils disponibles et à venir. Enfin le site The Verge ajoute que Huawei ne pourra procéder à ces correctifs que lorsque Google les aura implanter dans la version open source d’Android. Ce qui n’est pas encore le cas.

Qu’en est-il des appareils à venir ?

L’avenir des prochains smartphones et tablettes de la firme est incertain, c’est le moins qu’on puisse dire. Cette perte de licence Android et cette interdiction d’utiliser des apps Google ne concernent pas que les smartphones vendus sur le territoire américain, mais bien le monde entier ! 

Dos au mur, Huawei n’a pas d’autres choix que d’installer son propre OS développé depuis l’open source d’Android. Certes Huawei pourra construire depuis une base solide : Android Pie 9.0 est disponible sur l’AOSP. Une base solide qui sera néanmoins totalement démunie de tous les services Google, le Google Play Store en tête. Cet app store est aujourd’hui obligatoire pour installer toutes les applications de la firme, ainsi que certaines applis tierces, comme Snapchat. En d’autres termes, ne comptez pas sur ces applications, sauf si vous comptez passer par des alternatives non-officielles comme LineageOS ou microG.