• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Harcèlement en ligne : 62% des français en ont déjà été victimes

Harcèlement en ligne : 62% des français en ont déjà été victimes

Selon les résultats de la dernière étude de Microsoft sur le harcèlement en ligne, 62% des Français ont déjà été victimes de genre d’agissements sur la toile en 2019.

62% des français ont été victimes d’harcèlement en ligne en 2019. Voilà l’un des résultats du rapport 2019 de Microsoft intitulé “Civilité, sécurité et interaction en ligne”. Pour rappel, la firme de Redmond présente ce rapport depuis 2016 et lui permet de dresser chaque année un bilan sur les différents maux du web. Pour se faire, l’entreprise sonde des milliers de personnes à travers le monde.

Pour cette édition 2019, le constructeur a récolté les avis de plus de 12 500 personnes âgées entre 13 et 74 ans, dans 25 pays du monde. Parmi elles, 502 personnes sont françaises. Microsoft a choisi de classer les différents types de harcèlement, et voici les résultats hexagonaux :

  • Les contacts non désirés : 40%
  • Les escroqueries et les fraudes : 26 %
  • Les micro-agressions : 25%
  • Les sextos non-désirés : 17%
  • Les attentions sexuelles non-désirées : 13%

Outre les cas de cyberharcèlement, les sondés ont également fait part des incivilités subies sur le net liées à leur apparence physique (18%), leur opinion politique (11%), leur religion (10%) ou encore leur vie amoureuse (11%).

Parmi les autres données obtenues, on retient que pour les sondés, 34% des atteintes ont eu lieu durant la dernière semaine ou le dernier mois. En outre, 60% d’entre eux ont déjà été victimes d’au moins deux formes d’harcèlement différentes, parmi celles citées plus haut. Plus grave encore, 87% des victimes affirment s’être senties profondément blessées moralement à la suite des incivilités et cas de harcèlement en ligne. Soit une augmentation de 10 points par rapport aux chiffres de 2018.

Enfin plus de la moitié des sondés, soit 52%, ont peur d’être à nouveau ciblés par ces attaques en ligne. Ici encore, on constate une augmentation de 11 points par rapport à l’année précédente. Si l’on prend un peu de hauteur en s’intéressant aux résultats mondiaux, on constate que les cas de harcèlement les plus dévastateurs pour les sondés sont ceux qui ont un impact sur les enfants, autrement appelé cyberbullying (88%), sur la vie et la carrière professionnelle (85%) et sur la vie de famille et la vie privée (84%).

Source : Presse Citron


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez