• Rechercher
Accueil ► News ► Guerre des brevets : Samsung veut faire interdire les processeurs Nvidia

Guerre des brevets : Samsung veut faire interdire les processeurs Nvidia

Samsung contre-attaque ! En réponse aux poursuites de Nvidia pour viol de brevets, la firme coréenne demande l’interdiction des processeurs Nvidia aux USA.

Troisième volet de la guerre des brevets entre Nvidia et Samsung : l’entreprise coréenne a rempli une demande officielle pour interdire les processeurs fabriqués par Nvidia aux États-Unis. Comment en est-on arrivé là ?

Tout commence en septembre dernier. Nvidia attaque Samsung (et Qualcomm) en justice pour viol de brevets, arguant que le constructeur coréen enfreint 7 brevets relatifs au processeur équipant certains de ses modèles. Nvidia va même jusqu’à demander le blocage des livraisons pour les appareils concernés, dont le Galaxy S5 et le Galaxy Note 4.

Mi-novembre, Samsung répond en poursuivant à son tour Nvidia pour les mêmes motifs, en y ajoutant la publicité mensongère. Nvidia clame en effet que son processeur Tegra K1 est le plus rapide du marché, mais Samsung affirme que l’Exynos 5433 (qui équipe les iPad Air 2 d’Apple) le bat. La firme américaine dénonce rapidement ces allégations.

La bataille judiciaire suit maintenant son cours, alors que la nouvelle demande de Samsung doit encore être examinée par les autorités américaines compétentes. Il y a extrêmement peu de chance qu’une interdiction pure et simple d’un produit ou d’un composant d’appareil aboutisse. Dans la guerre des brevets qui oppose les constructeurs de produits mobiles, cette stratégie a déjà été employée à plusieurs reprises, sans résultat. Nvidia n’a pas réagi pour le moment.


Auteur
Thomas Povéda
Tous les articles
Auteur Thomas Povéda