News

Google teste une nouvelle manière de verrouiller son smartphone

Google continue d'améliorer notre expérience sur Android. En toute discrétion, la firme travaille sur une fonction de déverrouillage intelligent. Baptisé On-body detection, celle-ci utilise l'accéléromètre pour proposer une sortie de veille sans avoir à mettre son code ou son schéma. Une bonne idée qui a pour le moment ses limites.

Bonne nouvelle, Google est en train de tester une nouvelle fonctionnalité de verrouillage intelligent. En effet, il devient assez agaçant de devoir saisir son code secret ou son schéma à chaque sortie de veille de son smartphone. Si la solution peut venir du déverrouillage par l’empreinte, tous les smartphones ne sont pas (encore ?) pourvus de cette technologie. Le géant de Mountain View explore donc d’autres alternatives.

Google explique à votre smartphone quand il ne doit pas se verrouiller

Un peu à la manière de Smart Stay chez Samsung qui détecte vos yeux et empêche l’écran de s’éteindre. Google a développé une technologie appelée « On-body detection » (détection sur le corps). Elle utilise une fonction présente sur tous les smartphones l’accéléromètre. L’idée est que si votre smartphone est dans votre poche ou dans vos mains, le mouvement que vous générez empêche le verrouillage de l’appareil. Ainsi lorsque vous vous saisirez de votre appareil celui-ci ne vous demandera aucun code ni schéma. Par contre si celui-ci est posé de manière immobile, il vous demandera de déverrouiller l’appareil avec la sécurité que vous avez choisi. Une idée ingénieuse, mais qui a toutefois ses limites.

Google
Android Police a fait des captures d'écran de la fonction On-body detection, au rayon Smart Lock de la dernière version du Google Play Services.

En effet pour le moment il n’y a aucune notion d’identité sur la personne qui prend le smartphone. Du coup difficile de la conseiller pour sécuriser votre appareil. Il faudrait que Google enrichisse cette idée sinon celle-ci risque de finir au rayon des fausses bonnes idées. C’est sans doute pour ça que cette fonctionnalité est limitée aux personnes ayant la dernière version du Google Play Services en plus d’Android Lollipop. Deux prérequis qui sont à l’heure où nous écrivons cet article aussi rare qu’une oasis dans le désert. Google n’a d’ailleurs rien officialisé à ce sujet, peut-être le feront-ils lors de la prochaine Google IO prévue pour le mois de mai.

Source : Android Police

Etiquettes