Applis News

Google Translatotron : la traduction orale instantanée

Google AI
Google présente Translatotron, un outil capable de traduire du contenu oral d'une langue vers une autre, sans transcription écrite.

Google Translatotron. Derrière ce nom aussi sexy qu’un strip-tease de R2D2 se cache un outil potentiellement révolutionnaire.

Dans un billet posté sur le blog dédié à l’intelligence artificielle de la firme, les chercheurs présentent en détails les avancées offertes par Translatotron. Pour faire simple, il s’agirait là du premier outil jamais mis au point capable de traduire du contenu oral directement d’une langue à une autre, et ce sans passer par une transcription écrite.

D’ordinaire, les traducteurs classiques imposent que le discours soit d’abord posé sur le papier, en l’occurrence à l’écran, avant d’être traduit, puis prononcé à l’oral par un robot. Ce sont d’ailleurs ces multiples étapes forcées qui faussent régulièrement les résultats.

Dans ce cas précis, Translatotron peut s’apparenter à un spectrogramme. Il va produire une représentation visuelle des fréquences audio. Ceci fait, et grâce au machine learning, un ensemble de neurones artificiels va générer un nouveau spectrogramme dont les fréquences correspondent à la langue de sortie. Pas de texte, moins d’étapes, une traduction plus rapide.

Schema Google Translatotron

Un traducteur imitateur

Comme si cela n’était pas suffisamment prometteur, Google a eu envie de pousser le vice un peu loin. Les chercheurs en IA ont eu l’idée saugrenue d’intégrer un encodeur, capable de reproduire, en tout cas d’imiter la voix du locuteur. La technologie en est encore à ses balbutiements, et le rendu est assez approximatif, même si certaines intonations, le timbre ou la cadence de la diction sont assez proches du modèle d’origine.

Si vous êtes curieux du résultat, vous pouvez aller écouter quelques exemples de traduction de l’espagnol vers l’anglais sur ce site.

Pour l’heure, on ne sait pas ce que Google compte faire de cette technologie. Il y a fort à parier que les équipes de la firme de Mountain View vont poursuivre leurs travaux, et peut-être permettre à Google Traduction d’effectuer un pas de géant, si les résultats venaient à être spectaculaires.