Android News

Google Play Protect : les smartphones touchés par des malwares en baisse de 20%

Google Play Project malware
La sécurisation d'Android évolue en bien d'après Google, en majeure partie grâce à l'outil Google Protect Play.

La firme de Mountain View publie un rapport sur la sécurité sous Android. Au programme, une analyse détaillé de toutes les statistiques de l’année 2018. Bonne nouvelle pour Google, les chiffres sont rassurants. Premièrement, moins de 0.08 % des appareils utilisant exclusivement Google Play ont été infectés par un malware. Preuve en est que la sécurité du store Android est somme toute efficace, ou en tout cas en nette amélioration. A l’inverse, les utilisateurs ayant eu recours à des sources externes de téléchargement ont été 8 fois plus touchés par des attaques ou applications vérolées, soit 0,68 %. Nota bene, le nombre de victimes a baissé de 15% en 2017.

Des résultants encourageants

Selon l’entreprise, l’outil de protection Google Play Protect n’est pas étranger à ces divers progrès concernant la sécurité d’Android. Selon le rapport, une baisse de 20% des victimes d’applications malveillantes est constatée, et ce sur l’ensemble des smartphones qui utilisent Play Protect intégré au Play Store. Voici les chiffres : 0,56 % d’appareils touchés en 2017, contre 0,45 % en 2018. La diminution est certes sensible, mais suffisante pour Google, qui parle « d’une amélioration de la santé de l’écosystème Android ».

Pour rappel, Google Play Protect analyse chaque jour 50 milliards d’applications, sur plus de 2 milliards d’appareils. Cet outil, annoncé en 2017 lors de la conférence I/O, scanne toutes vos applications téléchargées depuis le Play Store et vérifie que tout soit sécurisé. La moindre irrégularité et/ou suspicion, et l’appli est immédiatement bloquée ou supprimée.

Comment s’assurer que Google Play Protect est activé ?

Pour savoir si Google Play Protect est activé sur votre smartphone, il suffit de vous rendre dans Paramètres. Cliquez ensuite sur l’onglet Google, puis Sécurité. Vous trouverez une commande appelée Google Play Protect. Vous accédez ensuite à une sorte de tableau de bord récapitulatif : un onglet En savoir plus, les applications récemment analysées, l’état de dangerosité globale de toutes vos applis, une commande pour améliorer la détection (partage d’informations avec Google) et rechercher les menaces de sécurité (choix de mettre en place ou non des vérifications régulières).