Google Pixel 4a : le roi de la photo à moins de 350 €

Avec le Pixel 4a, Google quitte le haut de gamme pour lancer un excellent photophone de milieu de gamme. Autonomie, design, photo, performances générales, on fait le point sur les points forts de ce smartphone vendu à un prix très attractif.

Août 2020. Google profite de la période estivale pour lancer le Pixel 4a, son tout nouveau smartphone de milieu de gamme et version allégée du Pixel 4. Contrairement aux précédents Pixel 3a et Pixel 3a XL, pas de mouture XL à l’horizon cette fois-ci. La firme de Mountain View mise sur un seul modèle, caractérisé par un design ultra compact, d’excellentes performances photo (la marque de fabrique de Google), et un prix hyper agressif (349 € à la Fnac avec la livraison gratuite).

En premier lieu, faisons un rapide tour de la fiche technique du Pixel 4a : un écran OLED 5,81″ avec une définition de 1080 x 2340 pixels, un processeur Snapdragon 730G gravé en 8 nm, 128 Go de mémoire interne, 6 Go de RAM LPDDR4x, une batterie de 3140 mAh, et un capteur principal de 12,2 MP.

Ceci fait, attardons-nous sur les principales qualités de ce Pixel 4a : son autonomie et son rendu photo. En effet, les précédents appareils du constructeur, les Pixel 3 et Pixel 4 en tête, ont longtemps eu une terrible réputation de ce côté. Sur le Pixel 4a, la firme de Mountain View a enfin corrigé le tir avec cette batterie de 3140 mAh. En effet, le smartphone fait preuve d’une excellente gestion de l’énergie, et tient facilement pendant deux jours d’affilée sans passer par la case recharge.

Un rendu photo honorable

Et qui dit Google Pixel dit rendu photo exemplaire. Ce Pixel 4a fait-il donc honneur à la réputation du constructeur dans ce domaine ? À l’heure où les fabricants ont tous cédé à la mode du triple, voire quadruple capteur photo, le Pixel 4a se contente d’un simple capteur arrière de 12,2 MP (ouverture f/1.7) et d’un capteur avant de 8 MP (ouverture f/2.0).

De fait, et malgré l’absence de capteur grand-angle, ultra grand-angle, macro ou TOF, le Pixel 4a étonne de par son excellent rendu. La restitution des couleurs est très propre, l’appareil s’en sort très bien en faible luminosité et les clichés sont détaillés. Il faut remercier l’intelligence artificielle embarquée de Google, qui se charge d’appliquer un traitement logiciel à chacune de vos photos pour affiner le rendu. Autre bonne surprise, le Pixel 4a vous permettra de filmer en 4K et 30 FPS, en Full HD à 120 FPS ou bien en HD à 240 FPS.

Pour résumer, le Pixel 4a s’impose comme un excellent photophone de milieu de gamme, le tout vendu à un prix très bas au vu de la qualité des photo. En effet, Google a choisi de fixer la facture à 349 €, ce qui fait du Pixel 4a l’un des milieux de gamme les plus abordables du marché. Et si vous êtes intéressé par un smartphone 5G accessible, sachez que Google a lancé en septembre 2020 le Pixel 4a 5G, une version surboostée du Pixel 4a compatible 5G, pour seulement 499 € à la Fnac, soit 150 € de plus. Pour ce prix, vous profiterez de plus d’autonomie, d’un double capteur arrière et d’un processeur Snapdragon 765G bien plus puissant. Que demande le peuple ?


Laisser un commentaire