Android Decryptage News

Google paye l’amende Android, mais ne perdra pas d’argent !

amende google europe
Si vous nous lisez, vous savez que Google vient de se prendre une amende de 4,3 milliards d'euros pour l’abus de position dominante de son système Android. La compagnie américaine va payer, mais vient quand même de faire appel.

Reste que cet argent, qui ne représente pas une somme colossale pour Google, la société sait très bien où aller le chercher ! Car même si cette somme correspond pour vous à une amende avec majoration pour excès de vitesse, Google ne compte pas la sortir de sa poche. Hiroshi Lockheimer, le vice-président de la fimre a dernièrement fait savoir que Google allait prendre des mesures qui seront appliquées dès la fin du mois d’octobre. Alphabet (la maison mère) va changer les leurs accords de compatibilité Android avec les fabricants de smartphones. Les systèmes Android modifiés pourront donc être librement utilisés par les constructeurs.

Google va dans le sens de l’UE, mais ne sortira pas l’argent de sa poche.

C’était une des choses reprochées par la Commission et ce faisant, Google fait preuve de bonne volonté. De l’autre côté, les fabricants qui voudront utiliser les Google Apps (Maps, Play Store, etc.) devront donc payer une sorte de redevance. Et c’est logique ! Google, qui proposait ses services gratuitement à condition d’utiliser une version d’Android non modifiée (comme les «forks» et pas les systèmes avec surcouche) et une préinstallation de Recherche et Chrome (qui apporte les deniers pour financer le développement d’Android) va bien devoir trouver l’argent ailleurs. Si les constructeurs sont libres, il n’y a plus d’abus de position dominante ! On ne sait pas quel sera le prix de cette redevance. Les spécialistes parlent de somme allant de 20 à 40 $ par appareil (entre 17 et 35 €), mais au final, ce sont les clients qui paieront ! Vous ! Car on imagine mal les fabricants prendre sur eux et ne pas répercuter le prix sur le consommateur.

Résultat, en voulant bien faire, la Commission européenne va augmenter les prix de nos smartphones et tablettes. La bonne nouvelle c’est que les systèmes alternatifs comme LineageOS vont peut-être émerger chez les fabricants soucieux de proposer un univers alternatif… L’autre mauvais côté c’est que Google sort apparemment gagnant de ce bras de fer avec l’UE puisque les consommateurs blâmeront «l’Europe et ses bureaucrates».

google commission européenne
Pas question de toucher à son trésor de guerre de plusieurs milliards. Google va faire payer les clients…