Google avoue détériorer vos photos… pour mieux vous faire payer

Google vient d’adresser un mail aux utilisateurs de Google Photos. Comme il fallait s’y attendre, la qualité des photos stockées via la version gratuite va nettement baisser. De quoi motiver les utilisateurs à passer à la formule payante ?

On vous en parlait en début d’année 2021. Google Photos s’apprête à devenir payant dès le mois de juin 2021. En d’autres termes, vous ne pourrez plus stocker en illimité vos clichés. À partir de cette date, deux solutions s’offriront à vous : rester sur les 15 Go de stockage gratuits ou bien migrer vers les offres payantes de 100 Go, 200 Go ou 2 To.

Et comme vous le savez peut-être, Google Photos permet de stocker vos images sous deux standards de qualité : Qualité originale et Haute qualité. La première propose « de préserver tous les détails et vous permet de zoomer, recadrer et imprimer vos photos avec moins de pixellisation », précise Google dans un mail récent envoyé à ses utilisateurs.

Quant au standard Haute Qualité, il s’agit de versions compressées de vos photos, qui pèsent entre 400 ko et 1 Mo. Hormis cette différence de poids, Google avait toujours assuré que la qualité des images était quasiment la même avec les deux standards (une affirmation qui date du lancement du service en 2015). Pourtant, le discours n’est plus vraiment le même, comme on peut le constater dans ce mail précédemment cité.

google photos
Crédits : Google

Une image pas vraiment représentative

En effet, le constructeur met maintenant en avant le standard « Qualité Originale ». Histoire de vous montrer la différence, Google a posté une image sur lequel il est possible de comparer le rendu en « Qualité originale » et en « Haute Qualité ». Autant le dire tout de suite, la qualité visuelle est nettement supérieure sur le premier standard, jugez par vous-même.

Seulement, cette illustration ne reflète pas du tout la réalité. En vérité, seuls les utilisateurs les plus avertis remarqueront la différence. En effet, les clichés en « Haute qualité » sont limités à une résolution de 16MP ou en 1080p. Quant au standard « Qualité Originale », la qualité des photos est simplement soumise aux performances du capteur principal de votre smartphone.

Or, la grande majorité des smartphones en circulation dispose aujourd’hui d’un ou plusieurs capteurs inférieurs à 16 MP. Certes, des appareils haut de gamme comme le Galaxy S21 proposent des capteurs principaux de 64 ou 108 MP, mais ces smartphones sont loin de représenter le gros du marché actuel. En clair, Google essaie donc simplement de vous inquiéter avec une photo alarmiste, histoire de vous motiver à opter pour un abonnement payant pour stocker vos photos dans la meilleure qualité possible. Mais dans les faits, la qualité restera sensiblement la même, d’autant plus si vous avez un smartphone dont les capteurs ne dépassent les 16 MP. Pour l’heure, migrer pour une offre de stockage premium Google One n’est pas impératif, contrairement à ce que veut faire penser Google.

Source : Phonandroid