Decryptage News

Google a fait transiter 20 milliards d’euros aux Bermudes en 2017

google impots
Le géant américain de la recherche en ligne a transféré près de 20 milliards d’euros – grâce à un montage fiscal – des Pays-Bas aux Bermudes en 2017. C’est le quotidien financier néerlandais FD qui révèle cette information.

Ce montage fiscal avantageux s’appelle « double irlandais et sandwich hollandais ». Google utilise sa succursale irlandaise pour transférer ses revenus à une société-écran néerlandaise. Cette dernière fait ensuite passer les fonds à une autre filiale irlandaise, basée aux Bermudes cette fois-ci. À noter que cette filiale est Google Ireland Holdings. Il faut également savoir que cette succursale dans les Bermudes ne paie aucun impôt sur le revenu. Ainsi, ce procédé a permis à Google d’épargner 12 milliards d’euros en 2014, 15,5 milliards l’année suivante et 15,9 milliards en 2016. En 2017, c’est donc 19,9 milliards d’euros que le géant américain de la recherche en ligne a pu mettre de côté. On note par ailleurs une hausse d’environ 4 milliards d’euros par rapport à 2016.

C’est à la Chambre de commerce néerlandaise que le journal financier FD a choisi de remettre les documents concernant cette affaire. Bien que loin d’être moral, le système « double irlandais et sandwich hollandais » est légal – du moins pour l’instant. En effet, les autorités européennes envisagent de mettre en place des dispositions pour interdire ce type de montage fiscal. Ce dernier ne sera plus possible en Irlande à partir de 2020.

Suite à ces révélations, la firme de Mountain View n’a pas adopté une stratégie du silence : « Google, comme d’autres sociétés multinationales, s’acquitte de l’essentiel de ses impôts sur les bénéfices dans son pays d’origine et nous avons réglé un taux d’impôt effectif mondial de 26% au cours des 10 dernières années », a expliqué le géant d’Internet dans un communiqué. Ok, le pognon doit disparaître dans le triangle éponyme, donc. Sauf que sous la pression de l’Europe, ces petits arrangements devraient cesser en 2020. On a hâte de voir ce que Google va trouver comme solution pour éviter de passer à la caisse…