• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Ginp, le virus qui veut voler votre argent !

Ginp, le virus qui veut voler votre argent !

virus ginp

Le malware Anubis n’est toujours pas mort ! Le code circule toujours sur les darknets, mais le virus s’appelle maintenant « Ginp ». Rappelons que ce dernier peut vider vos comptes bancaires ou votre Paypal. Il n’a pas passé la porte du Play Store, mais attention…

Les journalistes en font toujours des caisses avec les virus sur smartphones. Ces derniers sont pourtant difficiles à attraper (à moins de ne respecter aucune des consignes de bases) et presque inoffensifs. Certes il existe des dialers (des virus qui appellent des numéros surtaxés) ou des adwares très pénibles, mais ces derniers passent rarement les portes du PlayStore. Pourtant le malware Ginp qui est dérivé d’Anubis et qui sévit depuis plusieurs mois est une vraie épine dans le pied des utilisateurs contaminés puisque ce dernier vise les comptes bancaires des victimes…

Un virus qui se propage… comme les autres virus !

Rappelons que vous ne pourrez rencontrer ce méchant virus qu’en téléchargeant et installant un fichier APK : une application qui ne proviendrait pas d’une source sure et qui serait vérolée. Évitez donc d’installer cette appli qui fait des «prouts » avec la voix de Valéry Giscard d’Estaing que vous a conseillé Nono, votre cousin qui a triplé son CE2. Une fois sur votre machine, la manœuvre est connue : le malware va se faire passer pour une application « normale », tout en essayant de brouiller les pistes. Il en profitera quand même pour demander des permissions très intrusives pour pouvoir collecter des sources d’informations sur vous et vos comptes. Il sera ensuite en mesure de générer des pages imitant à la perfection des interfaces bancaires pour voler vos identifiants et effectuer des transferts ou tout simplement récupérer votre numéro de carte bleue durant un achat pour le vendre sur Internet.

Pour l’instant les banques concernées ne sont pas françaises, mais le vent pourrait bientôt tourner… Si vous utilisez une appli bancaire et qu’une page Internet s’ouvre pour vous demander des informations connues de votre banque seule, attention !

-
Auteur Benoît Bailleul