Decryptage News

Gare à vos fesses ! L’usage du smartphone aux toilettes provoquerait des hémorroïdes

smartphone toilettes
Non seulement des hémorroïdes, mais également la propagation de virus et bactéries puisque un certain nombre de nos smartphones seraient tachés de particules de merde après un passage aux toilettes.

Mais commençons par le commencement, les hémorroïdes donc (si vous ignorez ce dont il s’agit, nous vous déconseillons fortement de faire une recherche sur Google Images). C’est un article du quotidien The SUN qui le revèle par la voix du Docteur Sarah Jarvis : « Lorsque vous utilisez votre téléphone aux toilettes, vous avez tendance à rester assis plus longtemps, ce qui augmente la pression sur les veines de l’anus. » Et aurait donc tendance à provoquer l’apparition des fameuses hémorroïdes. « Si tentant que cela puisse paraître de vous balader sur vos applis en attendant que la taupe sorte du terrier, les médecins eux ne le recommandent pas. Privilégiez plutôt la consommation de fibres, buvez suffisamment de liquides, et ne prenez pas votre téléphone quand vous allez aux toilettes. »

Pire qu’une tarte chocolat Ikea !

Le conseil est d’autant plus pertinent que la deuxième révélation de ce passionnant article est au moins aussi troublante : emmener son mobile aux toilettes fait courir le risque de le couvrir de matière fécale et donc de bactéries. C’est cette fois le Docteur Lisa Ackerley qui l’explique : « Les bactéries traversent le papier toilette, donc quand vous avez terminé, vos mains sont sales… et contaminées par des virus et des bactéries… Si vous prenez votre téléphone après avoir été aux toilettes, vous lui transmettrez ces bactéries et toutes celles collectées aux toilettes… »

Et l’éminent médecin de préciser : « Dans les toilettes il y a les bactéries de tous ceux qui sont passés par là, sur le siège, le bouton de chasse d’eau, la poignée de la porte, le porte-rouleau… Si après un passage aux WC vous partagez votre téléphone avec quelqu’un, vous partagez aussi toutes ces bactéries… »

À ce propos une étude de la très sérieuse London School for Hygiene and Tropical Medecine révélait en 2011 après analyses que pas moins de 16% des téléphones mobiles britanniques abritaient la tristement célèbre bactérie E. coli.

Alors que faire ?
Et bien si vous n’avez pas d’autre possibilité que d’emmener votre mobile avec vous, la médecine moderne vous recommande simplement de « garder votre téléphone dans la main gauche. Et de ne rien toucher d’autre avec ladite main. »