[#MWC16] Samsung Galaxy S7 Edge : premières impressions

Le Galaxy S7 Edge est désormais officiel. Si le design ne change pas, l’appareil renferme quelques petites nouveautés matérielles qui valent le détour. Impressions.

On ne change pas un design qui gagne ! Longtemps cet adage a été attribué à HTC et Sony. Samsung la fait sien aujourd’hui avec sa presentation du Galaxy S7 Edge. Le smartphone aux bords incurvés connaît donc depuis quelques heures une nouvelle itération. Pas de révolution, non. Mais une maturation. Le design a subi quelques légères retouches. Le hardware a connu une mise à jour avec les nouveautés de 2016. Les fonctionnalités vont un peu plus loin dans l’accompagnement de l’utilisateur au quotidien.

>> Cliquez pour vous abonner à la chaîne YouTube AndroidMTV et découvrez de nombreux tutoriels, des sélections d’applications, des tests…

Seules nouveautés matérielles, le port micro-SD qui signe un retour triomphal et le mystérieux système de refroidissement qui devrait faire gagner en autonomie et en performances. En quelques mots, si vous avez aimé le S6 Edge, vous adorerez le S7 Edge.
[table width= »100% » colwidth= »10|150″ colalign= »left|left »]

Fiche technique du Galaxy S7[attr style= »color:white; background-color:#60b7cd; « ]

OS, Android 6.0 Marshmallow + TouchWiz UI

Dimensions: 150.9 x 72.6 x 7.7 mm

Poids, 157 grammes

Taille écran: 5.5 pouces

Écran, Super AMOLED (avec Corning Gorilla Glass 5)

Définition:2560 x 1440 pixels (QHD)

Processeur, Exynos 8890 Octa

Mémoire: 32/64/128 Go

RAM, 4 Go

Micro-SD:Oui jusqu’à 128 Go

Photo, capteur BRITECELL 12 Mégapixels avec double-flash LED

Connectivité: Wi-Fi ; Bluetooth ; Micro-USB ; Micro-SD ; NFC

4G, oui LTE (cat 6)

Batterie: 3600 mAh

Prix, 799 pour la version 32 Go

[/table]
Côté accessoires, Samsung met l’accent sur la réalité virtuelle avec une caméra à 360 degrés et un partenariat un peu plus poussé avec Occulus, le joujou de Mark Zuckerberg. La firme coréenne n’est donc pas prête de laisser tomber le développement de son Gear VR.