• Rechercher
Accueil ► News ► Fragmentation : Gingerbread plus rentable que Jelly Bean pour les développeurs ?

Fragmentation : Gingerbread plus rentable que Jelly Bean pour les développeurs ?

Le studio de développement de jeux mobiles Tapjoy affirme, preuve à l’appui, que le revenu moyen par utilisateur est plus élevé sur Gingerbread (Android 2.3) que sur Jelly Bean (Android 4.1, 4.2 et 4.3). Optimiser un jeu pour les anciennes versions de l’OS de Google ne serait donc pas un handicap.

De quoi s’arracher les cheveux ! C’est le sentiment de bien des développeurs Android. Et la récente affirmation de Tapjoy ne va pas arranger les choses. Le studio de développement de jeux pour mobiles vient de publier une étude originale sur la fragmentation des versions d’Android. Comme tous les mois, Google présente en effet l’état du parc des mobiles et la répartition des OS qui équipent les appareils du monde entier. Si Jelly Bean occupe plus de 50 % des terminaux, Gingerbread qui est vieux de plus de 3 ans équipe encore 24,1 % des appareils Android.

fragmentation android décembre 2013
En décembre 2013, KitKat ne représente que 1,1 % du parc d'appareil Android. Jelly Bean est le plus populaire avec 54,2 %. L'ancien Gingerbread est toujours là avec près de 25 %

Tapjoy soulève donc une question qui a dû effleurer l’esprit de nombreux développeurs. Pour quel OS doit-on développer, tester et optimiser une application ? Sachant qu’il évidemment plus excitant d’utiliser les dernières fonctionnalités de KitKat, comme le full-screen immersif permettant de profiter pleinement de la totalité des pixels de l’écran. Seulement, contrairement à Jelly Bean, ICS et Gingerbread, KitKat ne concerne qu’une minorité de terminaux et pourrait mettre plusieurs mois à s’imposer sur une part de marché significative.

Revenu moyen par utilisateur des applications

Une donnée à prendre en compte et à mettre en perspective avec le revenu moyen par utilisateur ou ARPU (Average Revenue Per User). Cette dernière donnée varie significativement d’une version de l’OS à l’autre. Pour faire court, les utilisateurs sont plus ou moins enclins à dépenser de l’argent pour les applications (achats et achats in-app) selon la version d’Android qui équipe leur smartphone ou tablette.

Gingerbread plus rentable que Jelly Bean ?

En étudiant en détail les retours de cette enquête, Tapjoy affirme que le revenu moyen par utilisateur sur Gingerbread (1,60 $ en octobre) est plus élevé que sur Jelly Bean (1,57 $). Plus intéressant, la tendance semble être à l’augmentation sur Gingerbread, contrairement à Jelly Bean qui a subi une chute de 4% depuis son lancement. Attention, selon Tapjoy, cette petite baisse pourrait simplement traduire une normalisation en fonction du volume grandissant.

Gingerbread plus rentable que Jelly Bean
Gingerbread est-il plus rentable que Jelly Bean ?

En effet, la masse des utilisateurs sous Jelly Bean rend tout de même l’OS plus intéressant pour les développeurs. En revanche, ce que cette étude laisse transparaître, c’est qu’Android pourrait avoir atteint un stade où la monétisation est similaire sur toutes les versions de l’OS. En d’autres termes, que la fragmentation tant décriée ne serait pas un frein à la rentabilité des applications. Une bonne nouvelle pour KitKat qui pourra grandir tranquillement sans pression.


Auteur
Michael Couvret

Mon téléphone : Nexus S, bientôt mythique, si si, vous verrez
Ma tablette : Transformer Infinity Pad... What else ?
Mon jeu préféré : Stair Dismount (sadique)
Mon appli préférée : Runtastic, pour une fois que la géoloc sert réellement à quelque chose !
Mon robot préféré : Tibob des Chevaliers Mask... toujours prêt à rendre service !
Mon objet fétiche : Le câble USB de mon Nexus S !
Citation : « Luke, je suis ton père... Naaaaaan » - Star Wars Ep. V

Tous les articles
Auteur Michael Couvret