Decryptage News Réseaux Sociaux

Fortnite compte plus de 200 millions de joueurs !

fortnite
C’est durant la GDC (Game Developers Conference) du 18 au 22 mars dernier que Tim Sweeney, fondateur d’Epic Games et créateur de Fortnite Battle Royale, présentait le bilan de son jeu devenu le plus populaire au monde à l’heure actuelle.

En chiffres cela donne près de 10,7 millions de personnes qui jouent simultanément à Fortnite, joueurs que l’on retrouve sur sept plates-formes (sur PC et Mac, sur consoles Xbox One, Playstation 4 et Switch, ou encore smartphones Android et Apple). C’est aussi et surtout environ 250 millions de comptes créés depuis 2017, date de lancement du jeu à travers le monde.

Ce qui fait la différence ? Pour la première fois des joueurs de tous horizons peuvent se réunir autour d’un seul et unique jeu quelle que soit la plateforme utilisée. C’est cette petite révolution que Tim Sweeney traduit par le « gameplay social » qui risque de faire la différence avec les fournisseurs de jeux plus connus tels Sony, Nintendo, Microsoft, Apple ou Google.

Mais Fortnite ce n’est pas qu’un jeu lambda où l’on affronte un environnement, c’est aussi et surtout un réseau social, comme le précise Bruno Vétel (maître de conférence en Sciences de l’Information et de la communication) « Une plate-forme sociale, quelle qu’elle soit, est d’autant plus séduisante pour un utilisateur qu’il sait qu’il va y trouver de nombreux homologues avec qui jouer, discuter, interagir. […] Dès lors que la boule de neige commence à prendre, elle concentre les joueurs de manière exponentielle, résume-t-il. C’est ce qu’on appelle, en économie, les “effets de réseau”. »

A cela ajoutons la dimension monétaire, bien que le jeu soit gratuit d’accès, Epic Game aurait rapporté la modique somme de 3.5 milliards de dollars en 2018 , c’est dire que « collecter des infos, pour les exploiter, voire les revendre, est un moyen de monétiser un service gratuit, tel qu’un réseau social, rappelle Bruno Vétel. Le gérer soi-même, c’est s’en assurer l’intégralité des revenus. »

Le pari serait osé de la part d’Epic Game, mais en réunissant toujours plus de joueurs de PC, Apple, Xbox, PS et autres et en proposant aux joueurs des nouveautés pérennisant leur intérêt pour le jeu, il pourrait bien devenir un sérieux concurrent de Facebook ou Twitter malgré leur position actuellement dominante.