5 factures téléphoniques bien salées leur font regretter le roaming

Les députés européens viennent de voter la fin des frais d’itinérance (ou roaming) en Europe pour juin 2017. Passée cette date, les opérateurs européens n’auront plus le droit de pratiquer ces surcoûts… tout du moins si vous restez dans les limites territoriales du Vieux Continent.

Le terme roaming ou frais d’itinérance, si vous l’ignorez, concerne les appels, l’envoi de SMS/MMS ou encore la consommation de données mobiles une fois que vous êtes sorti des frontières de votre pays. Ces frais d’itinérance sont souvent synonymes de surfacturation.

La bonne nouvelle du jour nous vient donc du parlement européen. Les députés ont adopté, via un vote, un règlement qui mettra fin à ces surcoûts. Les opérateurs auront donc l’interdiction de facturer des frais d’itinérance lorsque les usagers sillonneront les routes du Vieux Continent.

Bien évidemment, ce n’est pas pour tout de suite. La nouvelle réglementation s’appliquera à partir du 15 juin 2017.

Retenez bien que cela concerne uniquement l’Europe. En cas de voyage hors des frontières de ce continent, les frais s’appliqueront. L’utilisateur devra donc faire preuve de vigilance pour éviter les mauvaises surprises (voir notre tutoriel comment utiliser votre Android à l’étranger en fin d’article). Pour vous faire prendre conscience du danger pour votre porte-monnaie que représentent les frais d’itinérance, voici 5 exemples à ne pas suivre.

5 – Histoire belge

1740 € pour un séjour de 4 jours en Égypte, c’est l’addition quelque peu salée reçue par une personne fréquentant le forum du site belge Le Soir. Cette dernière n’a malheureusement pas pensé à utiliser le Wi-Fi de l’hôtel. En s’appuyant sur sa connexion 3G pour surfer sur le Web, les frais d’itinérance se sont rapidement envolés. « Compréhensif », son opérateur lui a proposé de régler ce montant colossal en plusieurs fois. Heureusement que le séjour ne durait pas un mois.

4 – L’accroc au SMS

Il y a un peu plus d’un an, le Canard Enchaîné révélé que la députée-maire du VIIème arrondissement de Paris, Rachida Dati, était atteinte d’addiction aux SMS. 10 000 € par an pour les deux appareils mobiles de la députée-maire, soit 416 euros par mois et par portable. Bien évidemment, une bonne partie de cette somme est à attribuer aux frais d’itinérance qui se rapportent aux déplacements de Rachida Date à droite et à gauche en Europe. En connaissance de cause, la députée-maire s’est même fendu d’un commentaire sur ces mêmes frais  » La suppression des frais d’itinérance est notamment un des grands succès de ce texte. Les consommateurs pourront alors se déplacer en Europe sans subir des charges supplémentaires pour les appels, les messages et l’internet mobile. »

3 – L’Égypte, le piège de l’itinérance

Prévoyant, avant de partir en Égypte, Claude Douglas a souscrit à un forfait lui permettant de checker ses mails sans faire un trou dans son budget. Malheureusement, ce dernier a oublié de couper l’itinérance une fois qu’il en avait terminé avec ses mails. Le plafond couvert par son forfait spécial a été dépassé. Surprise, en rentrant chez lui ce dernier s’est aperçu qu’il devait la modique somme de 7300 € à son opérateur.

2 – Quand multimédia et frais d’itinérance ne font pas bon ménage

Un classique. Un client de l’opérateur Fido, présent en Colombie-Britannique, a eu une mauvaise surprise en revenant de son séjour au Mexique. Ce dernier a eu la bonne idée de laisser son smartphone (en mode avion) à son fils de 11 ans pour qu’il se divertisse. Fatigué, ce dernier est resté à l’hôtel durant 3 jours. N’ayant pas accès à Internet, il s’est empressé de rétablir la connexion réseau pour visionner des vidéos sur YouTube. Résultat des courses : 700 Mo de données consommées = une facture de 22 000 dollars de frais d’itinérance à la fin du mois. Effaré, le père a justement commenté que ce montant représentait plus que le coût de mon voyage en Israël, de sa voiture et de son iPad… et encore, il est gentil.

1 – Des vacances à 200 000 dollars

Un jeune américain sourd et muet parti au Canada pour 15 jours a envoyé durant son séjour plus de 2000 SMS à son frère et à sa sœur. De plus, ce dernier a profité de son voyage pour visionner quelques vidéos… le tout sans se soucier des frais d’itinérance. Malheureusement pour lui, sa témérité lui a été facturée près de 200 000 dollars, soit 150 000 €… le champion toutes catégories.