Decryptage News

Facebook : des millions de mots en passe en libre-service

La sécurité et Facebook, ça fait deux. Voire des millions. A l'image de la quantité astronomique de mots de passes exposés sur leurs serveurs.

Mars 2019, Facebook se fend d’un communiqué dans lequel nous apprenons que le réseau social stocke sur ses serveurs 600 millions de mots de passe utilisateurs en clair. Traduction, tous ces codes d’accès sont sauvegardés sans aucun cryptage, aucune sécurité. Ils sont donc vulnérables à la moindre attaque cybernétique. Ou aux envies de vol des employés de la firme.

Un petit mois s’écoule, et rebelotte. Facebook met à son jour son communiqué et devinez quoi, encore une mauvaise surprise. « Depuis que ce post a été publié, nous avons découvert des logs supplémentaires de mots de passe Instagram stockés dans un format lisible. Nous estimons que le problème a impacté des millions d’utilisateurs Instagram« .

Des notifications individuels

Histoire de désamorcer cette situation explosive, Facebook promet de notifier individuellement les personnes dont les mots de passe ont été détournés. Selon le même communiqué de l’entreprise, l’enquête qui a été menée « a déterminé que ces de mots de passe stockés n’ont pas été utilisé absusivement en interne, et que personne n’a eu accès de façon inappropriée ». Parfait, tout va bien alors. Pour rappel Facebook et Instagram cumulent 3,334 milliards d’utilisateurs ! Alors comment peut-on garantir à 100% que vos mots de passe n’ont pas été interceptés ?

En attendant une solution concrète de la part du réseau social, il serait judicieux (surtout si vous êtes un usager de FB et Insta) de changer rapidement vos mots de passe et d’opter pour la double authentification. Multiplier les codes d’accès différents pour chacun de vos comptes reste encore une des meilleures armes pour éviter le détournement de vos données.