Facebook met le grappin sur les célibataires !Android MT
Accueil > Les News Android > Facebook met le grappin sur les célibataires !

Facebook met le grappin sur les célibataires !

Par Benoît Bailleul

Après les « amis » Facebook (ceux qui « likent » toutes vos photos mais ne viennent jamais aux déménagements), on aura bientôt droit aux « amours » Facebook, le réseau social ayant annoncé la mise en place prochaine d’un service de rencontres en ligne…

Saviez-vous que Facebook devait être à l’origine une sorte de site de rencontres ? Lorsque Zuckerberg lance sa plate-forme en 2004, il ne voyait pas un site global, mais plutôt un service pensé pour les différents «campus» américains. Facebook est devenu ce qu’il est devenu, mais avec ses 200 millions de «célibataires», la firme américaine va bientôt proposer une appli permettant aux uns et aux autres de se rencontrer. La compagnie explique qu’il s’agirait d’un moyen pour tisser de «vraies relations à long terme». Cette appli serait intégrée à Facebook, mais totalement optionnelle. Comme sur un site de rencontre il serait possible de se créer un profil, avec une bio et des photos. Facebook explique que vos amis ne verront pas votre profil «rencontre» et qu’aucun de vos amis ne sera suggéré. Cela pourrait éviter de se faire arranger un rencard avec sa patronne ou son oncle. Seuls les amis de vos amis seront potentiellement introduits et uniquement en fonction des groupes que vous fréquentez ou des événements auxquels vous voulez aller. Facebook a prévu un système pour «briser la glace», mais indépendant de Messenger ou WhatsApp où il serait impossible d’envoyer des photos (pour éviter les «dick pics» bien sûr). Inutile de vous dire que suite à cette annonce, la société Match Group propriétaire de Meetic et Tinder s’est pris une grosse claque en bourse. Bien sûr, la PDG Mandy Ginsberg a taclé l’initiative en expliquant qu’«au vu du nombre de données personnelles sensibles concernées par ce marché, l’annonce est surprenante». Il faut dire qu’avec le scandale de Cambridge Analytica, Facebook aurait pu attendre un peu avant de dévoiler ses projets, mais bon, certainement que le juteux marché de l’amour ne laisse pas les patrons du réseau social indifférent…

Articles les plus populaires :

comments powered by Disqus

Auteur : Benoît Bailleul