• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Facebook : la sécurité de Messenger Kids compromise

Facebook : la sécurité de Messenger Kids compromise

Messenger Kids

Une faille de conception permet aux enfants de discuter avec des utilisateurs non-autorisés…

Il y a deux ans, Facebook lançait Messenger Kids, une version de Messenger destinée uniquement aux plus jeunes. Via cette application, les enfants pouvaient discuter avec des contacts validés et approuvés par les parents. Bien évidemment, les adultes n’étaient admis, pour éviter tout problème de cyberharcèlement, pédophilie, etc.

Ça, c’était avant ce problème de sécurité plutôt embarrassant.

Des contacts non-autorisés

Nos confrères américains de The Verge ont intercepté des messages de Facebook à l’intention d’un grand nombre de parents dont les enfants sont des usagers réguliers de Messenger Kids. Dans ces mails, le réseau social explique que les équipes de Facebook ont détecté une erreur technique critique. Pour faire simple, cette faille de sécurité permettait à l’enfant de se retrouver dans un groupe de discussion non-validée par ses parents.

Capture Messenger Kids
“Les parents contrôlent pleinement la liste de contacts”. Pas vraiment…

Le principe de Facebook Kids, c’est la création de chat à plusieurs avec des contacts autorisés. Jusque là vous suivez. Admettons, Dustin crée un conversation avec 3 amis que nous appellerons Mike, Elfe, et Will. Les trois amis sont connus et validés par les parents de Dustin. Sauf que les parents de Will ne connaissent pas Mike et n’ont pas validé ce contact. Pourtant grâce à cette faille, ils vont pouvoir discuter via le groupe de leur ami commun Dustin. Et le problème dans tout ça, c’est que des adultes peuvent s’inviter à la fête

Selon The Verge, des milliers d’enfants ont pu accéder à des conversations avec des membres non-autorisés. Facebook n’a pas fait de déclarations publiques concernant cette brèche, mais la rédaction de The Verge a essayé d’obtenir leur version, voici leur réponse : “Nous avons notifié récemment plusieurs parents d’utilisateurs de Messenger Kids d’une erreur technique qui a affecté un petit nombre de groupes de chat. Nous avons désactivé les groupes affectés et nous avons fourni aux parents des ressources supplémentaires pour garantir leur sécurité en ligne”, assure le réseau social.


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez