• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Facebook : Les données privées de 267 millions d’utilisateurs circulent sur le Net

Facebook : Les données privées de 267 millions d’utilisateurs circulent sur le Net

Crédits : www.thoughtcatalog.com via Flickr

Toutes ces informations (numéros de téléphone, identifiants, adresses mails, etc.) étaient accessibles sur une base de données en ligne. Il n’y avait aucune protection ni protocole d’authentification pour y accéder. Des hackers auraient déjà mis la main sur ces données.

Encore une affaire qui va donner du grain à moudre à Elisabeth Warren, la candidate démocrate qui souhaite démanteler Facebook si elle devient présidente des États-Unis. Selon des chercheurs de la société Comparitech, un base de données de Facebook qui abritait les données personnelles (numéros de téléphone, identifiants Facebook et adresses mail) de 267 millions d’utilisateurs a été compromise.

Ces informations circuleraient à l’heure actuelle sur le dark web. De quoi planifier des opérations de phishing et de spams par SMS de grande envergure. Comparitech a prévenu le réseau social, qui a fait le nécessaire pour supprimer la base de données du marché noir. Elle est tout de même restée en ligne pendant une semaine. « Nous sommes en train de regarder ce problème, mais nous pensons qu’il s’agit d’informations obtenues avant les changements effectués ces dernières années pour mieux protéger les données des personnes », précisait un porte-parole de l’entreprise américaine.

À lire également : Facebook vous traque même si le GPS est désactivé

Les données récupérées par des criminels vietnamiens

Selon Bob Diachenko, chercheur en sécurité informatique pour Comparitech, il est possible que ces données aient été récupérées par « des criminels au Vietnam » grâce au straping, une technique qui exploite des robots automatisés pour extraire et copier les informations auxquelles ils accèdent sur la toile. De fait, toutes ces informations personnelles pourraient être utilisées à des fins criminelles à l’avenir.

Par ailleurs, pour éviter d’être victime de scraping, le mieux est encore de réduire la visibilité de vos données en ligne, notamment sur Facebook. Pour se faire, il faut se rendre dans les Paramètres > Confidentialité et définissez tous les champs sur Amis ou Moi uniquement. Cliquez ensuite sur « Voulez-vous que les moteurs de recherche en dehors de Facebook affichent votre profil » et mettez le curseur sur non.

Autre hypothèse avancée par les chercheurs, ces renseignements pourraient provenir d’un abus d’API Facebook mis à la disposition des développeurs avant que le réseau social n’opère des changements en 2018 pour apporter davantage de protection aux données des utilisateurs. Cela s’est malheureusement déjà vu, nous vous en parlions dans nos colonnes début novembre. Une faille dans les API avait permis à des développeurs d’accéder à des informations personnelles d’utilisateurs pendant des mois, sans que Facebook ne s’en inquiète.

Source : Le Monde


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez