Partage de données : Facebook encore dans la tourmente ?Android MT
Accueil > Les News Android > Partage de données : Facebook encore dans la tourmente ?

Partage de données : Facebook encore dans la tourmente ?

Par Benoît Bailleul

Même pas encore remis de l’histoire de Cambridge Analytica, Facebook voit la confiance de ses utilisateurs ébranlée à nouveau…

Le New York Times (donc un peu plus sérieux que Closer) a dernièrement publié une enquête sur les relations entre fabricants de smartphones et la «boîte à Marco ©». En effet, le réseau social tentaculaire aurait partagé les données personnelles de ses utilisateurs (ha, ça commence comme un refrain) à plus de 60 fabricants comme Microsoft, Samsung, Apple, BlackBerry, etc. Trop gros pour être vrai ? Détrompez-vous, car Facebook a aussitôt expliqué que ces contrats ont été passés avant que ses applications ne prennent de l’importance et de la notoriété sur smartphones. Il s’agissait au départ de proposer aux fabricants une fenêtre sur les fonctionnalités de Facebook : messagerie ou bouton «J’aime». Alors il est vrai que Facebook n’avait pas une aura surdimensionnée au début de son aventure puisqu’en 2005 les smartphones n’étaient pas aussi populaire, mais personne n’a fait machine arrière chez eux. Un peu comme si, pris la main dans le sac d’une grand-mère, vous vous défendiez en disant «Oui, mais des grand-mères, y’en a pas beaucoup dans mon quartier ! (wesh)».

Facebook se défend en expliquant que même si leurs partenaires ont pu avoir accès à des données, c’est à eux d’expliquer dans leurs clauses d’utilisation que ces informations peuvent transiter. Il faut donc que vous acceptiez ce genre de partage…une fois qu’il a été fait. Seul problème, lorsque vous acceptez que Facebook accède à vos données, vous n’êtes pas mis au courant que cela va aller chez Monsieur Amazon, Samsung ou autres. L’affaire est complexe, mais heureusement les langues se délient autour de ces copinages indécents. La suite au prochain épisode.

Articles les plus populaires :

comments powered by Disqus

Auteur : Benoît Bailleul