• Rechercher
Accueil ► News ► Applis ► FaceApp Pro : l’arnaque est vraie… contrairement à l’appli.

FaceApp Pro : l’arnaque est vraie… contrairement à l’appli.

FaceApp Pro à la une

Avec un tel succès planétaire, FaceApp inspire les escrocs du monde entier. Voici leur premier essai : FaceApp Pro.

Si vous vous intéressez un tant soit peu à l’actualité Android, vous n’avez pas échappé au raz-de-marée FaceApp. Voici un petit résumé : des filtres photos amusants, des résultats bluffants, un succès planétaire, et de légères interrogations sur les conditions d’utilisations douteuses de l’appli et sur le devenir de nos photos.

Malgré les dernières polémiques sur ce sujet, l’application caracole toujours en tête des téléchargements sur le Play Store avec plus de 100 millions d’utilisateur. Cette popularité fait des envieux, et certains escrocs n’ont pas tardé à copier le concept, pour piéger de malheureux bougres. Voilà comment est née FaceApp Pro.

Une fausse appli premium

Si FaceApp propose bel et bien un abonnement payant pour accéder à l’intégralité des filtres, certains usagers ont peut-être été séduits davantage par FaceApp Pro, une soi-disant version haut de gamme de l’application. La promotion est rodée, avec une vidéo Youtube dédiée, des liens de téléchargement et un faux site web.

FaceApp Pro site
Les pirates font tout pour vous convaincre de l’authenticité de la chose…

Tout cet habillage est fait pour rassurer le consommateur, qui ne se doute pas de l’arnaque. Si vous avez le malheur de cliquer sur un des liens, vous rentrez alors dans une spirale infernale de redirections sans fin, de formulaires à remplir, de souscription d’abonnements supplémentaires, des enquêtes, d’installations d’applications payantes… Bref. La supercherie ne s’arrête pas là, les liens présents sous la vidéo Youtube vous redirige vers des applis frauduleuses et/ou bardées de malwares.

Voilà la vidéo Youtube des hackers, retirée depuis de la plateforme.

Des chercheurs en cybersécurité de chez ESET sont à l’origine de cette découverte. “Il y avait plus de 250 000 résultats de recherche ce vendredi au sujet de cette fausse application FaceApp Pro. Une des vidéos Youtube que nous avons trouvées avait plus de 150 000 vues, mais ses liens malveillants ont été cliqués plus de 96 000 fois”, résume le chercheur Lukas Stefanko.


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez