News

Étude Android : les Français moins bavards que les Américains

Inneractive Infographics, en partenariat avec l'éditeur de l'application Tawkon, a décidé de mener une étude sur les différentes utilisations faites des smartphones Android selon les régions du monde. Tout un programme.
À quoi servent vraiment les smartphones ? Inneractive Infographics a utilisé des données collectées par l’application Tawkon afin d’essayer de dégager de nouvelles tendances d’usage. Selon Inneractive, ces usages varient selon les cultures et la localisation géographique. Il serait donc possible de voir émerger de nouvelles tendances et de nouveaux comportements face à la technologie.

Ainsi, dans le top 5 des peuples les plus bavards, on retrouve les Américains en tête avec 450 minutes par mois et par personne, devant les Italiens (ô surprise), les Grecs, les Français et les Chinois. Avec une moyenne de 312 minutes passées au téléphone, les Français sont donc plus bavards que les Chinois (250 minutes) qui ont pourtant plus de personnes à appeler, souligne l’enquête.

Autre point intéressant, les Suédois utilisent à 47 % des accessoires type oreillette Bluetooth lorsqu’ils appellent. L’étude conclut à une utilisation plus importante de l’écran pendant les appels. À moins que les embouteillages suédois ne soient plus importants.

Enfin, au rayon des smartphones les plus utilisés pour parler, c’est le Galaxy S qui l’emporte avec une moyenne de 431 minutes par mois par appareil, devant le Galaxy S2 (352 minutes). Les Motorola Defy et HTC Desire, eux, doivent être utilisés à autre chose, car leurs moyennes sont les plus basses.

Le saviez-vous ?

Tawkon est une application Android visant à mesurer votre exposition aux ondes électromagnétiques. Votre smartphone émet des ondes électromagnétiques qui peuvent représenter un danger pour la santé. Tawkon a pour but de vous avertir lorsque l’émission d’ondes électromagnétiques provenant de votre Smartphone augmente. De plus cette dernière vous proposera quelques options pour réduire ces émissions.

Il va sans dire que les personnes restant le plus longtemps au téléphone sont les plus exposées. Ce sont donc les Américains qui risquent le plus une tumeur au cerveau, mais les Français ne sont pas pour autant à l’abri.

Découvrez Tawkon ici

Etiquettes