Decryptage News

États-Unis : 1 milliard de dollars pour exclure Huawei des réseaux 4G et 3G

Huawei USA
Déjà écarté de la course pour la 5G, le gouvernement US serait également prêt à tout pour évincer Huawei des réseaux 3G et 4G du pays.

Les tensions entre Huawei et les Etats-Unis ne sont pas prêtes de s’apaiser. Après avoir tout fait pour écarter le constructeur chinois de la course pour l’installation de la 5G, le gouvernement US serait prêt à dépenser beaucoup, beaucoup d’argent pour exclure le fabricant de tous les réseaux de télécoms américains.

C’est en tout cas ce qu’a annoncé Geoffrey Starks, le commissaire démocrate de la Commission Fédérale des communications (FCC) dans les colonnes de Cnet.

Huawei expulsé de tous les réseaux

Aux Etats-Unis, un quart des opérateurs alternatifs (ils sont à peu près une cinquantaine) ont fait appel aux services de Huawei pour s’équiper à moindre coût. De très nombreuses antennes 4G et 3G installées notamment dans les zones rurales américaines sont des produits de la firme asiatique. Bien entendu, les opérateurs principaux, comme Sprint ou Verizon, ont leurs propres équipements.

Malgré toute les meilleures volontés du monde, il est impossible pour ces opérateurs aux moyens limités de faire une croix sur Huawei, et de renouveler l’intégralité de leurs matériels. Voilà pourquoi la FCC serait prêt à les aider financièrement pour procéder à l’opération. Montant du chèque : entre 700 millions et 1 milliard de dollars !

Geoffrey Starks
« Il a été rapporté qu’en Europe, certaines personnes ont identifié un code logiciel contenu dans du matériel chinois qu’ils ont considéré comme risqué ». Geoffrey Starks, dans les colonnes de Cnet.

Les États-Unis ne sont pas les seuls à avoir pris la décision de bannir Huawei de leurs futurs réseaux 5G. Le Japon, l’Australie, la Nouvelle-Zélande partagent la même position. Le Royaume-Uni et le Canada sont en passe de le faire, tandis que la France réfléchit à une loi pour se protéger des potentiels actes d’espionnage de l’entreprise.