Empreintes digitales, QR Code… Quelles informations dans la nouvelle carte d’identité ?

Présentée ce mardi 16 mars 2021 par la ministre de la Citoyenneté Marlène Schiappa, la nouvelle carte d’identité nationale remplacera progressivement celle déjà en service. Plus petite, plus sécurisée mais aussi plus moderne, les informations biométriques qu’elle intégrera sont censées permettre de lutter toujours plus efficacement contre le phénomène de la fraude à l’identité (faux titres, usurpation). 

Nouvelle carte d’identité : le pistage des français en bonne voie…

La France est contrainte par un règlement européen à la modernisation de sa carte d’identité dont le format actuel date de 1995. Ce mardi 16 mars 2021, Marlène Schiappa, ministre de la citoyenneté présentait donc les nouveautés à laquelle la CNIe (pour Carte Nationale d’Identité électronique) sera sujette. Parmi les informations qui figureront sur cette dernière, on retrouvera le nom, prénom, date et lieu de naissance, sexe, nationalité, adresse, date de validité, mais aussi un QR code et une photo en hologramme situés au verso qui renverront vers les mêmes informations.

À cela s’ajouteront également d’autres informations biométriques telles que deux empreintes digitales (sauf pour les personnes de moins de 12 ans). Cela dit, un avis de la CNIL à ce sujet indique que les personnes ne désirant pas que leurs empreintes soient conservées dans le fichier centralisé pourront faire la demande de leur suppression 90 jours après l’émission de la CNIe. Ci-dessous, le tweet dans lequel Marlène Schiappa fait la promotion de la nouvelle CNIe censée nous protéger davantage en collectant nos données personnelles.

Même retirées de la puce électronique, « les autorités publiques y auront quand même accès, pour une durée de 15 ans, dans le but de vérifier qu’elles correspondent bien au nom renseigné sur la carte « précise Marlène Schiappa. On se demande donc où est l’intérêt de pouvoir les retirer… La durée de validité de la nouvelle CNIe repassera également à 10 ans, contre 15 ans pour la carte actuelle, dans un souci de garantir que ses composants de sécurité restent à jour des dernières évolutions technologiques explique également la ministre de la Citoyenneté.

La CNIL perplexe sur le sujet met en garde certaines dérives

Une nouvelle carte d’identité qui selon un avis de la CNIL met en danger toujours plus notre vie privée et nos libertés individuelles : « Le traitement de données biométriques (image du visage et empreintes digitales), sous une forme centralisée, engendre en effet davantage de risques du point de vue de la protection des données à caractère personnel, compte tenu à la fois des caractéristiques de l’élément d’identification physique retenu, des usages possibles de ces traitements. »

Dans le communiqué de presse du Ministère de l’intérieur, on peut ainsi lire « La nouvelle carte sera déployée progressivement à partir du 15 mars 2021 dans le département de l’Oise, puis à compter du 29 mars 2021, en Seine-Maritime et à La Réunion. Ce dispositif sera généralisé à la France entière à compter du 2 août prochain. »

cni
Grâce à la nouvelle CNIe, Gisèle aura son propre QR Code ! Merci qui ?