Elyze : rumeurs, mises à jour, actualités… L’interview de l’équipe.

Nous vous avons dernièrement parlé de l’application Elyze qui permet de se faire une idée plus précise des propositions des candidats à la présidentielle de 2022. Accusée d’être partisane ou de collecter des données, Wallerand Moullé-Berteaux nous répond et nous explique tout sur l’appli…

elyze

Qui est à l’initiative de Elyze ? Quand a germé l’idée ? Combien de temps avez-vous mis pour développer l’appli ?

Elyze a été fondée par Grégoire Cazcarra et François Mari avec Les Engagés puis rejoint par moi-même, le fondateur du site Le Crayon et Gaspard G. le youtubeur politique. L’idée est de permettre de découvrir différemment les présidentielles, avec un outil « civictech » qui permet de s’informer sur les programmes et trier des préférences entre candidats. L’application est en développement depuis octobre avec la ferme ambition d’être prête pour le début 2022. Des modifications pour l’améliorer avec tous les retours sont déjà au programme.

C’est un travail titanesque de répertorier les propositions des candidats, non ? D’autant que certaines doivent être très proches sans être identiques… Et puis il y a les parties « En savoir + » qui n’ont pas dû être simples à synthétiser…

C’est grâce au travail formidable des Engagés avec Marie Lafarge aux manettes qui ont veillé à la plus grande neutralité et approfondissement des propositions avec comme ligne de mire de permettre la plus grande équité entre les candidats. Évidemment que certains candidats reformuleront définitivement certaines propositions un peu plus tard, mais elles seront ajoutées avec le plus grand soin.

À lire également : Elyze : une application pour mieux voter ?

Sur Twitter, des utilisateurs ont trouvé des résultats surprenants. Certains ont par exemple dit « Oui » à toutes les propositions et avec 100% « d’affinité » avec tous les candidats, ils se sont vu proposer Emmanuel Macron devant les autres. Comme c’est Twitter, les gens ont forcément vu le mal là où il n’y en avait pas. Vous pouvez nous en dire plus ?

Le pire dans tout ça est qu’on n’avait pas prévu que cela apparaisse comme ça. L’ordre dans lequel cela les avait classés est l’ordre dans lequel les candidats avaient été ajoutés dans le code de l’application. Ce problème a été résolu et nous avons mis un ordre alphabétique, classement le plus neutre possible que nous avons trouvé. Nous avons toujours prévu d’améliorer le projet avec les retours que l’on nous fait.

elyze

De notre côté, nous avons eu à la rédaction des résultats assez flous lorsque nous avons trop souvent botté en touche avec le bouton « Je ne sais pas ». Conseillez-vous d’être le plus « catégorique » possible ?

Je pense que c’est difficile à dire, notre application n’a pas vocation à être un confident électoral, mais plutôt une porte d’entrée dans la présidentielle 2022, tout le sujet est d’ouvrir le débat et motiver notre génération (18-34 ans) à se rendre aux urnes. Notre priorité en tant que citoyens est d’être informés de ce que notre démocratie nous propose, et nous aimerions aider à cela. Cela est d’ailleurs totalement en adéquation avec nous : Grégoire fondateur d’une association citoyenne, Gaspard dont les vidéos font depuis 6 ans un accompagnement intellectuel fou pour des centaines de milliers de jeunes et moi avec Le Crayon que nous avons fait devenir le plus gros média numérique de débat.

À lire également : WhatsApp : un chatbot pour motiver les jeunes à voter aux présidentielles

On vous reproche aussi de récupérer les données. Sur les réseaux sociaux, nous avons vu que c’était pour aider Macron, les Trotkystes ou les reptiliens (on ne se rappelle plus bien) : à quoi servent les données récupérées ?

Les données récupérées donneront lieu à des sondages dont nous permettrons la diffusion au grand public soit par Elyze et ses réseaux sociaux (suivez-nous sur Insta !), ou par des partenaires médias grands ou moins grands publics. En revanche, aucune donnée ne sera vendue à qui que ce soit. Notre but est de devenir un relai des revendications et des choix citoyens, car nous sommes aussi une porte-parole pour notre jeune génération.

Pour affiner les résultats, il vous faudra un peu d’aide des équipes de campagne. Avez-vous eu des contacts pour le moment ? Y a-t-il des mises à jour prévues pour Elyze ?

Oui, oui et encore oui. Les contacts sont établis, les améliorations sont menées, et la suite ne sera que plus précise, pertinente et complète au sujet de la campagne 2022. D’ici là, si vous ne connaissez pas les programmes et les propositions de la campagne, on se retrouve sur Elyze (Android ou iOS), nous sommes déjà plus d’un million.

À lire également : Sécurité, anonymat… Comment changer son adresse IP ?