News

Edito : La France à peur (d’Android)

Le FBI, rien que ça ! L'organisme gouvernemental américain estime qu'Android est un aimant à malwares. Pire, ce serait une menace pour les agences américaines qui pourraient subir des vols de données confidentielles. La peur se propage pour atteindre l'Europe et la France.
Il ne se passe pas un jour sans qu’une étude alarmiste annonce qu’Android est infesté de malwares, virus et/ou autres trojans. Les chiffres s’accumulent à tel point que l’on s’y perd, ou plutôt, que l’on a peur pour notre sécurité. Le problème, c’est que la grande majorité de ces rapports sont émis par les mêmes personnes qui tentent de vous protéger et vous vendent des solutions. C’est peu dire qu’il y a conflit d’intérêts.

Plus gênant encore, l’attitude des médias qui relaient toutes ces informations sans aller plus loin que le communiqué de presse tout chaud, qui vient d’arriver sur le bureau. S’il est hypocrite de dire que le danger n’existe pas sur Android, il ne faut pas non plus sombrer dans la paranoïa. Nous avons souhaité prendre du recul par rapport à la situation, analyser les différents rapports, décortiquer les résultats et surtout chercher la vraie nature du danger. Vous trouverez donc tous nos conseils et astuces dans notre dossier spécial sécurité dans le numéro 13 d’Android MT en kiosques actuellement.

Android #13 en kiosques

Cet édito est tiré du numéro 13 d’Android MT disponible en kiosques pour la version papier et sur Internet ou via notre application pour la version numérique enrichie. Pour jeter un oeil et accéder à quelques numéros d’Android MT gratuits, rendez-vous sur notre kiosque numérique

Etiquettes