Données personnelles : un outil pour les récupérer facilement auprès des entreprises

Des démarches sont aujourd’hui légalement possibles pour connaître en toute transparence la masse d’informations que les sociétés ont sur vous. Un nouvel outil très pratique va vous faciliter grandement cette démarche souvent fastidieuse.

Aujourd’hui, plus personne n’ignore que ses données personnelles sont collectées dès qu’il surfe sur le web ou donne son consentement à droite ou à gauche, et même au milieu. Nous sommes tous devenus analysés pour que la grande machine mercantile puisse nous cibler de manière plus précise.

Ayez confiance

C’est en effet la (seule ?) finalité de cette collecte massive de datas numériques, y compris au format audio puisque quand vous donnez accès au micro à une application par exemple, vous lui donnez le droit de vous écouter. Vous parlez d’un restaurant ou de vos prochaines vacances que vous aimeriez passer, par exemple, aux Maldives et tout à coup, comme par magie, une publicité sur deux sur Facebook vous propose de réserver un vol ou un hôtel aux Maldives ! Ce genre de faux hasard glaçant est de plus en plus répandu et ne semble pas prêt de disparaître.

Si on pose la question de l’utilité de la chose aux entreprises, elles vous diront que c’est avant tout pour rendre votre expérience utilisateur plus agréable. Il est vrai qu’une publicité pour des baskets qui s’affichent pour un homme-tronc, ça n’a pas grande utilité, autant pour l’annonceur que celui devant lequel la réclame apparaît. Mais la vraie conclusion de tout ça, c’est que l’on est analysé du matin jusqu’au soir pour être mieux ciblés. Même vos passages dans les pharmacies le sont.

À lire également : Sécurité, anonymat… Comment changer son adresse IP ?

Des entreprises font encore plus fort dans « la vraie vie ». Une balise est placée dans les boutiques physiques et traque vos mouvements. Si vous restez devant un produit trop longtemps, cela peut signifier que vous êtes intéressé par ce produit. Dans quelques heures, vous aurez l’étrange surprise de voir dans votre boite e-mail un message vous en vantant les qualités. On attend avec impatience les prochains panneaux publicitaires interactifs qui nous passeront en temps réel des communications ciblées.

Si la seule possibilité pour ne pas être tracé, c’est d’être complétement déconnecté et de partir faire du fromage de chèvre dans le Larzac, il existe des moyens de connaître le volume de données personnelles que possède chaque entreprise sur nous.

Le royaume de l’indigeste

Caton l’ancien disait « Je préfère bien faire et ne pas être remercié, que mal faire et ne pas être sanctionné. ». Les sociétés modernes ont digéré cet adage avec beaucoup de talent.

Depuis 2018 et la mise en place du règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD), toutes celles qui compilent des données ont un devoir de transparence par rapport aux personnes concernées par cette cueillette numérique.

Datas personnelles
©Pixabay

Vous pouvez donc demander des comptes aux entreprises qui vous enverront, le plus souvent sous une forme indigeste, un document compilant toutes les informations vous concernant qu’elles gardent au chaud pour vous bombarder d’offres spéciales entre deux photos de chats.

Vous trouverez donc des pages dédiées à cela sur tous les plus gros sites, de Facebook à Google en passant par Apple ou Spotify. Le problème, c’est que les trouver est la plupart fastidieux et peut vite décourager le chaland pourtant stimulé par les plus belles et chevaleresques intentions ! Et puis, une vie entière ne suffirait pas à taper et envoyer un message à toutes les entreprises qui nous ont à l’œil.

C’est dans l’optique de faciliter tout ça que nos confrères suisses de Le Temps ont mis en place une plateforme plutôt fabuleuse qui vous permet de générer des messages automatiques en un clic juste en sélectionnant la société à qui vous voulez l’envoyer. Vous n’aurez qu’à remplir quelques champs avec vos informations afin d’être identifié, et le tour est joué. Il vous suffit de vous rendre à cette adresse pour envoyer vos requêtes.

L’outil se base sur la structure du site contributif wiki.personaldata.io.

Une initiative à saluer à l’heure où les tactiques des plus importants collecteurs de données sont plutôt de compliquer pour mieux dissuader.

À lire également : Télétravail ou vie privée : un VPN pour vous protéger et sécuriser vos données

Laisser un commentaire