Decryptage News

Doit-on craquer pour un smartphone 5G dès cette année ?

smartphone 5g
Le nouveau front de la guerre des smartphones c’est la 5G. Alors que cette technologie n’est pas encore disponible en France pour le commun des mortels, nous nous sommes demandé à la rédaction si c’était le moment de changer d’appareil pour profiter de cette technologie ou s’il valait mieux attendre encore que les plâtres soient essuyés...

Promettant des débits de plusieurs gigabits à la seconde la 5G est une technologie qui va non seulement révolutionner le monde du mobile, mais aussi le monde tout court. La 5G est disponible en Corée du Sud, mais est aussi en cours de déploiement en Suisse et dans certains états des USA. Pour la France il faudra attendre sans doute la fin de l’année ou le début 2020 pour en profiter. Pour l’instant les bandes de fréquences n’ont pas été attribuées et les opérateurs pourront se porter candidat pour proposer des solutions commerciales dans quelques semaines. Si vous vous dites « super, je vais me payer un smartphone 5G à Noël », attendez un peu, car il n’y a pas une seule 5G, mais deux ! En effet, la 5G qui va commencer à se propager en 2020 est appelée Sub-6.

Pour les opérateurs, il s’agit de remplacer les antennes 4G par de nouvelles, et le tour est joué ! Le débit théorique sera de 1Gbit/s maximum. Pas mal puisque la 4G, lancée en 2012 propose du 150 Mbit/s, mais c’est n’est que la phase 1. La phase 2 consistera à déployer des milliers d’antennes spécifiques, plus petite, mais plus nombreuses pour la technologie 5G mmWave (à cause de la longueur d’onde proche du millimètre dans les très hautes fréquences). Le débit serait ici de10 Gbit/s dans des conditions optimales, car le problème c’est que ces ondes ont l’inconvénient d’être sujet aux changements climatiques, d’avoir moins de portée et de ne pas trop aimer les obstacles. Il va falloir les faire pousser comme des champignons et un pays c’est grand. En cas de problème de connexion, le Sub-6 prend le relais.

smartphone 5g

Les fabricants sont prêts, mais…

Côté fabricant, on a pris le taureau par les cornes puisque les derniers SoC (Snapdragon 855, Exynos 9820 et Kirin 980) pourront disposer de modem 5G intégré même si ce n’est pas le cas actuellement. Le Xiaomi Mi 9 a donc un Snapdragon 855 sans 5G pour des raisons évidentes de coût, mais à l’avenir, le fondeur Qualcomm l’ajoutera. Tout simplement. Xiaomi, Samsung, Oppo, Huawei n’ont qu’à passer commande ou sortir les chips de leur usine ! Le problème c’est qu’à part Sony, tous ces futurs smartphones qui s’apprêtent à débarquer ne sont compatibles qu’avec le Sub-6 et rien ne permet de savoir si la 5G mmWave va percer rapidement sur le territoire.

Le mieux est donc d’attendre encore un peu
d’autant que les smartphones 5G, à cause de leur consommation énergétique et de leurs multiples antennes sont pour l’instant plus volumineux, plus lourds et plus énergivores. La technologie va évoluer et il y a fort à parier que vous aurez plus d’inconvénients que d’avantages à craquer pour un appareil de ce type.

mi mix 3
Le Mi MIX 3 5G est légèrement différent de la version «normale» : il est équipé d’une batterie plus grosse, est plus lourd et propose un Snapdragon 855 «5G» avec un modem X50. Il est possible de l’utiliser en Suisse.