Devant le bad buzz, TikTok retire le filtre qui traumatise les enfants

TikTok a pris la décision de supprimer le filtre fantôme disponible après la flambée de réactions négatives qu’il a soulevées. Des psychologues ont en effet alerté sur sa dangerosité auprès des enfants.

TikTok est devenu en quelques années un des plus importants réseaux sociaux de la planète, si ce n’est même le plus puissant ! Ce terrain de jeu développé par ByteDance compte plus d’un milliard d’utilisateurs mensuels et possède un atout de maître dans sa manche : les filtres ! Alors certains sont plutôt amusants, vous transformant en personnage de dessin-animé, d’animé japonais, rajoutant un éclat rétro à vos vidéos ou des oreilles et un nez de chien à votre visage. Des effets qui ne font pas de mal et qui peuvent vous faire rire 5 minutes. Et puis certains font polémiques sur leur utilisation stupide, comme le dernier en date qui fait apparaître un fantôme.

Disparition de cerveau

Alors nous ne sommes surtout pas ici pour dire que le filtre est idiot en lui-même (c’est d’ailleurs un « effet » et pas un filtre eu sens propre). Son principe est même plutôt ingénieux. Vous vous filmez dans une pièce et, quand vous en sortez en fermant la porte, une sorte de fantôme bleu apparaît sur l’écran couplé à des ricanements démoniaques. De quoi faire sursauter vos potes et n’importe quel membre de votre famille. Sauf que certains abonnés s’en servent pour effrayer leurs jeunes enfants et faire le buzz sur TikTok en postant les vidéos de leurs réactions apeurées.

On se demande ce que les parents ont dans la tête…

Sans surprise, les bambins fondent en larme et se retrouvent pris d’une panique qui, il faut le croire, doit faire rire leurs parents. Pourtant, il est évident que cette façon de faire est préjudiciable pour la santé mentale des plus jeunes et peut avoir de graves répercussions sur leur développement.

À lire également: Les meilleurs VPN pour Android en promo – Testés & approuvés

Torture pour le buzz ?

Alors, c’est grave, docteur ? « Oui ! » répond en effet au Huffpost la psychologue pour enfants Catherine Verdier.

C’est de la cruauté. On rigole des enfants, pas avec eux. L’Observatoire de la Violence Éducative Ordinaire classe ces moqueries comme des violences.

Il faut bien dire que sur les vidéos que l’on trouve sur TikTok utilisant ce filtre, les jeunes sont pétrifiés et pleurent à chaudes larmes alors qu’ils essaient de retrouver leurs parents morts de rire dans la pièce à côté. La psychologue n’est pas tendre avec ces derniers qu’elle juge sévèrement.

Je suis effarée par la misère affective et intellectuelle de certains parents.

Quant aux enfants, les effets de ce genre de vidéo peuvent être dévastateurs sur leur développement psychologique. Catherine Verdier éclaire justement sur ces derniers.

Ils (les enfants) sont très probablement suffisamment terrorisés pour que le cerveau soit en état de sidération. Ils sont incapables d’avoir la bonne réaction et la bonne pensée. Ils peuvent être complètement traumatisés. On peut trouver un stress post-traumatique avec des difficultés à dormir, à manger, des cauchemars… L’enfant peut traîner ça pendant longtemps.

Plus grave, s’il vit ce genre d’expérience vers 6/7 ans, il peut vouloir malgré lui retourner la peur contre les autres et avoir un comportement agressif. Pire, il peut aussi l’intérioriser et garder ses émotions pour lui, ce qui peut engendrer des symptômes de dépression. Certains peuvent également se retourner contre leurs parents puisque, dans certaines vidéos, on voit bien qu’ils sont contraints par leurs géniteurs de rester dans la pièce « avec le fantôme » alors qu’ils voudraient la quitter.

L’influenceuse Naomi Neo en flagrant délit de « je traumatise mon gamin à vie »…

Sous l’excuse des réseaux sociaux, les parents se permettent ainsi tout et n’importe quoi. Devant le bad buzz du filtre « fantôme » (« Haunted » de son vrai nom), TikTok l’a depuis supprimé de son application. Hélas, pour certains enfants, le mal est déjà fait et aucun nouveau filtre ne pourra changer cet état de fait. Quant à la théorie qui dit que les Chinois ont créé TikTok pour ruiner l’enfance des petits occidentaux, on va même finir par y croire. Il faut dire que la version sur leur territoire, appelée Douyin, est bien meilleure en termes de contenus.

Un Cheval de Troie 4.0 qui marche du tonnerre de Dieu !


Laisser un commentaire